La CCIAD signe un Mémorandum d’Entente avec le Conseil des Exportateurs et Investisseurs de l’Ukraine

mardi 4 octobre 2022 • 404 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

La CCIAD signe un Mémorandum d’Entente avec le Conseil des Exportateurs et Investisseurs de l’Ukraine

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) La Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD) a signé, ce mardi 04 Octobre, un Mémorandum d’Entente avec le Conseil des Exportateurs et Investisseurs de l’Ukraine. L’objectif global est d’augmenter le volume des échanges entre le Sénégal et l’Ukraine.

Selon le président de la Chambre de commerce de Dakar, Abdoulaye Sow, cette visite s’inscrit dans le cadre du suivi de leur collaboration, déclenchée depuis la visite de son excellence Monsieur l’ambassadeur d’Ukraine à Dakar dans ses locaux.

PUBLICITÉ


PUBLICITÉ


 


A ce titre, Recevez, Excellence toute ma considération pour le travail que vous êtes en train de mener et qui concourt à développer notre coopération économique et commerciale.


« Monsieur le Ministre, notre pays regorge d’innombrables opportunités économiques dans divers secteurs d’activités qu’il convient aujourd’hui d’investir.


En effet, le Sénégal est entré dans le Top 30 des détenteurs des plus vastes réserves de gaz du monde avec la découverte du pétrole et du gaz au niveau du gisement offshore Sangomar profond et sur le Gisement Grand Tortue, dans la ville de saint louis au nord du Sénégal,


Il compte plus de 700 km de côtes, et a un potentiel foncier important avec des avantages sur le plan climatique.


Ces potentialités dans la production agricole et la transformation des produits de l’agriculture sont avérées.


A ces possibilités, s’ajoute, l’attractivité de notre pays au vu de son Plan Sénégal Emergent » dit-il.


Quant à l’agriculture ukrainienne, elle contribue à hauteur de 10,1% du PIB et emploie 15% de la population active. L’Ukraine est le cinquième exportateur mondial de céréales. Le pays est riche en ressources minérales, principalement en fer et magnésium, ainsi qu’en ressources énergétiques.


Aussi, poursuit-il, : « je nourris l’espoir que les actes que nous posons depuis un certain temps, faciliteront l’amélioration de nos échanges dans bien des domaines et inciterons vos chefs d’entreprises à venir investir au Sénégal en joint-venture avec leurs partenaires Sénégalais.


Avant de terminer son propos, il n’a pas manqué d’évoquer la situation très difficile que traversent les peuples Russe et ukrainien et qui a fini de déstabiliser l’économie de la presque totalité des nations Européenne, Asiatique, Africaine. Ce conflit doit être la préoccupation de tous car la mondialisation de nos économies interpelle l’implication de tout un chacun à la résolution de cette crise.


 

Cet article a été ouvert 404 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial