La Chine, nouveau modèle de développement

vendredi 21 octobre 2022 • 1060 lectures • 0 commentaires

International 1 mois Taille

La Chine, nouveau modèle de développement

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Depuis la mise en place de la politique de réforme et d'ouverture en 1978, la Chine a fait de la construction économique sa tâche prioritaire, tout en insistant sur la réduction de la pauvreté à travers le développement. Au cours des 40 dernières années, la Chine a réussi à sortir environ 800 millions de personnes de la pauvreté absolue, une performance qui a été saluée par la Banque mondiale.

L'innovation est un volet incontournable du développement économique chinois, avec le plan « Made in China 2025 » qui devrait regrouper les plus beaux fleurons de la Chine à l'horizon 2025, des nouveaux matériaux aux industries manufacturières avancées, des énergies renouvelables aux technologies de l'information de nouvelle génération.

Il en va de même pour la recherche scientifique et la conquête de l'espace qui fascine le monde entier depuis des années. La Chine a lancé dernièrement son module central Tianhe de sa station spatiale, une mission phare de la troisième étape du programme spatial habité du pays entamé en 1992 et qui a pris un tournant décisif au mois d’octobre 2003 avec la mission Shenzhou-5 et l'envoi dans l’espace de Yang Liwei, le tout premier taïkonaute chinois. La Chine devient alors le troisième pays à envoyer un humain dans l’espace. Jusqu'en 2022, toutes les étapes du programme spatial se sont succédées avec succès (la prochaine mission Shenzhou-15 partira à la fin de l'année et transportera trois taïkonautes vers Tiangong).

Bien entendu, le développement d'un pays aussi immense a des répercussions à l'international et donne un nouveau souffle aux termes de la coopération entre tous les pays de cette planète. La Chine y est parvenue en se démarquant du système jusque-là imposé par certaines grandes puissances occidentales, souvent au détriment des pays en développement, notamment à travers l'ambitieux projet de faire revivre les Routes de la Soie : c'est l'initiative « la Ceinture et la Route» lancée par le président Xi Jinping à l'automne 2013. A ce jour, cette initiative a déjà débouché sur des réalisations concrètes, telles que le corridor économique impliquant la Russie, le Pakistan et la Mongolie ou encore le gazoduc Chine-Turkménistan. Des accords bilatéraux sont discutés avec l’ensemble des pays traversés par ce méga-projet, pour diligenter la construction d’un vaste réseau énergétique mondial.

L'Afrique entretient avec la Chine une relation amicale depuis des décennies, qui repose sur une confiance mutuelle et un esprit de coopération gagnant-gagnant. Le méga-projet «la Ceinture et la Route» a également porté ses premiers fruits en Afrique dès 2013 avec des investissements massifs chinois dans les secteurs des infrastructures et des transports, notamment en Afrique de l'Est. Et l’Afrique de l’Ouest est de plus en plus concernée : au Sénégal, pays connu pour sa stabilité politique et sociale, de nombreux chantiers sont en cours. Le fait que la Chine apporte un soutien indéfectible à l’Afrique aux côtés de la Chine se reflète dans les discours prononcés par Xi Jinping et la Chine veille toujours à une coopération internationale plus sincère, plus équitable et plus juste en ne laissant personne ni aucune nation de côté.

Abdoulaye DIEDHIOU, journaliste au Groupe Futurs Médias (Dakar-Sénégal) 

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1060 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial