La Tabaski et la campagne pour les législatives à la UNE

mardi 12 juillet 2022 • 570 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

La Tabaski et la campagne pour les législatives à la UNE

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Les quotidiens parvenus mardi à l’APS traitent indifféremment de l’Aïd-el-fitr et de la campagne électorale pour les législatives du 31 juillet, la commémoration de la grande fête musulmane ayant coïncidé avec ce marathon de 21 jours visant à convaincre les électeurs.

Le Soleil propose un parfait résumé du propos du jour de la presse quotidienne : "Les législatives au cœur des prêches" prononcés à l’occasion de la fête du mouton, communément appelée Tabaski, affiche le journal à sa une.

"La hantise de la violence", titre Walfquotien, exactement le même titre proposé par le quotidien Enquête, preuve que cette coïncidence est la marque de la grande préoccupation des ces deux journaux relativement au déroulement de la campagne électorale.

"Les responsables politiques devraient réussir le pari de l’apaisement de l’espace politique (...), pour éviter de porter tort à la sérénité nécessaire de la campagne électorale qui doit être un moment fort de confrontation des visions et programmes", écrit Walfquotidien.

Enquête signale que d’ores et déjà, le ministre de l’Intérieur, Antoine Diome, "a publié un arrêté interdisant le port d’armes, du 30 juin 2022 au 30 août 2022".

De même, ajoute-t-il, le chef de l’Etat, Macky Sall, a prévenu les acteurs politiques "contre l’usage de nervis et la promotion de la violence". Et le journal d’insister sur les instructions du président de la République "pour que le scrutin se passe sans heurts".

"L’éditorial salé des imams !", peut-on lire en première page du quotidien Kritik’. "En pleine crise politique, écrit-il, les musulmans ont prêté l’oreille aux hommes de Dieu qui ont, sans concertation, délivré le même sermon portant sur le respect à la nation mais aussi sur la responsabilité des hommes politiques à préserver la paix".

"La non-violence au cœur des sermons", fait également observer Rewmi quotidien, au moment où Sud Quotidien fait remarquer que la fête de la Tabaski "plombe la campagne" électorale.

Selon ce journal, en raison de la coïncidence du premier jour de la campagne électorale avec la célébration de la Tabaski, "les huit listes retenues par la Direction générale des élections (DGE) pour ce scrutin ont consacré leur programme à des visites de proximité auprès des responsables religieux".

Les leaders desdites listes ont également fait chacun "une déclaration préalablement enregistrée, diffusée dans le journal de la campagne à la Télévision nationale (RTS)".

Source A rapporte qu’à Linguère, "un accueil XXL" a été réservé à la tête de liste nationale de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BBY), Aminata Touré, préalablement "gonflée à bloc par le khalife général des mourides qui n’a pas tari d’éloges à l’endroit de Macky Sall".

L’Observateur en profite pour présenter les huit listes en lice, avant de mettre en exergue "les premiers mots de campagne et les promesses aux Sénégalais".

Avec APS

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 570 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial