Le bateau Aline Sitoé Diatta mis aux arrêts depuis un an: Les populations insulaires de Karabane regrettent et dénoncent

vendredi 12 mars 2021 • 355 lectures • 0 commentaires

Actualité 4 semaines Taille

 Le bateau Aline Sitoé Diatta mis aux arrêts depuis un an: Les populations insulaires de Karabane regrettent et dénoncent

iGFM - (Dakar) Les populations de la région sud vivant dans l’île historique de Karabane et des autres îles environnantes ne peuvent plus comprendre pourquoi le navire Aline Sitoé Diatta a été mis à quai depuis plus d’un an par les autorités de COSAMA. Devant la presse, «le navire Aline Sitoé Diatta est à l'arrêt depuis un an et personne n'en parle dans notre pays ; que ça soit au niveau des populations tout comme au niveau de l'appareil étatique.

 


Pire, il n y a aucune communication entre le consortium et les populations insulaires des îles de Karabane et environs», a dénoncé ce vandredi matin, devant la presse, Alioune Sarr porte-parole des populations insulaires. «Dans notre dernier entretien avec le Directeur commercial de COSAMA Abdou Salam Kane, ce dernier nous avait fait comprendre que le  navire (ASD) va jeter ses amarres dans les eaux d’ici quelques semaines. Nous le regrettons tous. Cela fait un an maintenant que le bateau est mis aux arrêts. Pire, ce dernier est à la retraite (Abdou Salam) depuis près de quatre (4) années. Maintenu à ce poste, il est aujourd’hui la seule personne éloquente pour défendre les failles de COSAMA. Ce navire, en vérité, est en panne et il faudra des centaines de millions pour le réparer.


Les autorités sont en train e le cacher à nos populations. Dans cette entreprise (COSAMA) personne n'a plus le droit de revendiquer ou de faire des recommandations car, son directeur a fini de dompter tout le monde. Tu parles, on te renvoie», a ajouté Alioune Sarr qui affirme avec force qu’il y a une gestion de gabégique au niveau de COSAMA. «Comment se fait-il qu’une entreprise comme le COSAMA qui a cinq (5) navires (Diambone. Aline Sitoé Diatta. Diogué et Djilor) ne puisse même pas payer les salaires de ses employés?», s’interroge le porte-parole des populaires insulaires. «Ce qui est étonnant encore, le ministère de l'Economie maritime, l’Agence Nationale des Affaires Maritimes et autres personnes n'en parlent pas également.


Actuellement il n'y a qu’Aguene ou Diambone qui assure la liaison maritime Dakar/Ziguinchor. Pire, ces bateaux n’accostent même pas à Karabane; obligeant du coup les insulaires à prendre mal en patience. Des populations très angoissées qui soufflent le martyr en cette  période de pandémie», a soutenu soutenu M Sarr. «Si les Sénégalais ne font pas attention, ils perdront le bateau Aline Sitoé Diatta. Les navires Aguene et Diambone ne sont que de la pacotille coréenne», a prévenu et alerté Alioune Sarr. Nos tentatives à plusieurs reprises pour joindre le directeur commercial de COSAMA Abdou Salam Kane sont restées vaines. Son portable sonnait dans le vide.
 


 IGFM

Cet article a été ouvert 355 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial