vendredi 20 novembre 2020 • 2146 lectures • 4 commentaires

Les leçons d’un discours inaugural

Blog 1 semaine Taille

Les leçons d’un discours inaugural

IGFM - M. Idrissa Seck a ; dans son discours inaugural au CESE (cesse ! comme il l’a wolofisé ; na dakk ! aveu subliminale de culpabilité ou prouesse intellectuelle langagière ? ) ; convoqué un grand soufi qui lui aurait appris que la contrainte justifie l’exception à la règle ; même en religion.

Ainsi s’est-il autorisé à renoncer à son serment de ne plus accepter de fonction (station dans son imagerie personnelle) octroyée par le fait d’un prince mal élu et autrefois peu considéré, par décret devrai-je dire sans commenter. J’eus préféré qu’il le nommât, son grand soufi !


 


Mais après tout, quel crédit doit-on encore accorder à M. Seck même devenu président du cesse ? Je ne dirai donc rien qui puisse disconvenir à son grand soufi certainement putatif. Je prends alors une plume non pas pour questionner son dire – j’en dispense mon temps et mon énergie qui me sont utiles ailleurs – mais pour nous mettre tous en garde sur l’utilisation de nos chapelles religieuses en politique avec ; ce qu’il semble être ; l’assentiment de ces dernières. Oui il est presque certain que quelques-unes de ces chapelles ont participé au rapprochement entre le président élu de la république et celui nommé par décret au cesse. Cela les autorise-t-il à maquiller un parjure en contrainte exutoire autorisant la licence en religion ?


 


Mon humble avis est que non et j’aurais préféré être sûr que personne digne de considération ne puisse jamais dire cela. Mara – sobriquet dont il s’affuble lui-même avec délectation – s’était de son propre chef engagé à un renoncement ; qui plus est un renoncement à quelque chose qui ne lui était pas vital. Il doit donc savoir – lui le fort en exégèse même s’il n’y a jamais été diplômé – qu’y revenir est un parjure en religion. Un soufi que j’ai connu – paix à son âme – m’avait appris que l’honorabilité (vocable le plus proche du terme wolof ngor à distinguer du nom commun ngoor le vil personnage et du nom propre Ngoor le brave paysan sérère qui chantait le wathiathia sans forfaiture ; deux quasi homophones appelés ici par le contexte et les acteurs du moment) ; le ngor donc t’impose le renoncement à huit licences sur dix que la religion t’accorde (fouk you la dîné may ngor dagg djourôm gnatt ya sanni).


 


Le parjure quant à lui n’est pas une licence en religion, c’est un acte déshonorable honni au plus haut point. Je pense pour terminer que nos enfants méritent d’autres exemples. Non la religion n’est pas une affaire que de licences douteuses ; Serigne Touba, El-Hadji Malick et nos autres illustres guides n’ont jamais pratiqué le serigne sopp daganal !


 


Faisons en nos phares comme de leurs dignes héritiers encore parmi nous ! Oui il est possible de réaliser son ambition sans combiner ou suivre des parcours tortueux faits de renoncements à l’honorabilité et de revirements selon l’intérêt personnel du moment ! Oui vous pouvez obtenir de vrais diplômes dans les meilleures universités du monde et vous n’avez pas besoin – pour réussir sans cela – d’en inventer que vous aurez de la peine à faire vérifier ; ce qui est certes moins honorable que de dire Barça ou Barçakh mais de grâce renoncez à ces deux alternatives !


 


Pensez donc aux nombreux industriels locaux qui sont partis d’un commerce ambulant ! Je m’en arrête là ; le sujet mérite un tel développement mais les personnages présents ne me donne pas le goût d’en faire plus. Moi ; talibé sans talent qui n’a pas eu l’heur d’être meilleur élève d’un grand lycée métropolitain ; je prie Dieu que dans ce pays le cabotinage et la vanité cessent ; sur tout le reste je passe et d’écrire je cesse par ce truisme : djotna seuk tappalé yi ak thiâkhân yi dakk !


 


 Alioune Diagne – Consultant en gestion de risques


 


 

#Idrissa #Seck, #Mimi #Touré, #Cese

Cet article a été ouvert 2146 fois.

Publié par

Daouda Mine

editor

4 Commentaires

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 2 déc.

lune   Il est 19:29   •   temperature 26°C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

Les israéliens livrent deux navires de défense au Sénégal

481 lectures • 0 commentaires

Société 2 heures

De la levée du corps à Lens à son arrivée à Dakar…: Tous les détails sur le déroulé!

976 lectures • 0 commentaires

Société 5 heures

Affaire centres de redressement: La défense s’organise, les "Diawaan" se mobilisent

595 lectures • 2 commentaires

Société 10 heures

UEFA : Sadio Mané parmi les 50 nommés pour l’équipe type de l’année 2020

313 lectures • 0 commentaires

Sport 1 jour

Finale Ufoa: Le très beau discours de Diouf dans le vestiaire gambien!

458 lectures • 0 commentaires

Vidéo 1 jour

Débat sur les accord de pêche: L’Union européenne s’estime «calomniée»!

692 lectures • 2 commentaires

Société 1 jour

Les Femmes de Bolloré Transport & Logistics offrent du matériel médical à l’hôpital Le Dantec

Téléchargez notre application sur iPhone et iPad
*Bientôt disponible sur Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial