Madagascar: lourd bilan après le naufrage d’un bateau cargo suivi d’un crash d’hélicoptère

mardi 21 décembre 2021 • 317 lectures • 0 commentaires

International 3 semaines Taille

Madagascar: lourd bilan après le naufrage d’un bateau cargo suivi d’un crash d’hélicoptère

PUBLICITÉ

Deux accidents ont eu lieu au large de la côte nord-est de la Grande Île. Dans la nuit de dimanche 19 à lundi 20 décembre, le naufrage d'un bateau cargo transportant clandestinement environ 130 passagers a fait au moins 38 morts, selon un bilan provisoire. Dans la soirée, un hélicoptère de l'armée malgache qui transportait une partie de la délégation gouvernementale s'est écrasé en mer.

Les opérations de recherches pour retrouver les disparus du naufrage du bateau cargo et de l'écrasement de l'hélicoptère se poursuivent. Au total, 45 passagers du navire Francia ont été retrouvés en vie. Ce bateau avait quitté ce lundi à deux heures du matin la ville d'Antanambe, dans le district de Mananara nord, sur la côte nord-est du pays, pour rejoindre plus au Sud, le port de Soanierana Ivongo.

Un trou dans la coque du bateau serait à l'origine du naufrage. « De l'eau est entrée dans la salle des machines. L'eau a commencé à monter et cela a englouti les moteurs. Puis, le navire a commencé à sombrer. Nous avons reçu l'alerte à 9h du matin, fait savoir le directeur général de l'Agence portuaire maritime et fluviale, Jean Edmond Randrianantenaina. Il s'agit d'un navire cargo qui n'était donc pas autorisé à transporter des passagers.»

Écrasement de l’hélicoptère du numéro un de la gendarmerie

Lundi soir, alors que les recherches se poursuivaient pour retrouver les quelque 60 personnes encore portées disparues, une délégation gouvernementale composée du Premier ministre, du ministre de la Défense et du secrétaire d'État à la gendarmerie s'est rendue sur les lieux. L'hélicoptère dans lequel se trouvait ce dernier s'est abîmé en mer.

Après avoir nagé pendant plusieurs heures, le responsable militaire a pu être secouru dans la matinée par un pêcheur en pirogue et a été retrouvé sain et sauf sur la plage de Mahambo (côte nord-est). Le mécanicien qui se trouvait à bord de cet hélicoptère a lui aussi été retrouvé vivant peu de temps après.

La cause exacte de l'accident reste indéterminée, selon les autorités. Le secrétaire d'État à la gendarmerie, le général Serge Gellé, évoque des rafales de vent qui ont déstabilisé l'appareil dans lequel il se trouvait.

Enfin, vers 15h, ce mardi 21 décembre, le bateau cargo a pu être remorqué sur la plage au niveau du village Antsiraka. Les éléments de l'Agence portuaire maritime et fluviale et du détachement de la Marine, à l'aide de bateaux, ont attaché des câbles sur le Francia. Il a ensuite été tiré avec l'aide des villageois, d'après les informations transmises par le commandant de la compagnie de la gendarmerie de Fenerive-Est, le capitaine Mendrikaja Andriamarozaka. « Quinze personnes ont été retrouvées sans vie à l'intérieur », indique-t-il. Le bilan n'est pas encore définitif.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 317 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial