Meurtre du commandant de Brigade Tamsir Mané: Son chauffeur raconte…

Société/Une

iGFM – (Dakar) Le verdict, dans le procès des meurtriers présumés du commandant de Brigade Tamsir Sané, va tomber le 2 juillet prochain. Durant l’audience, qui s’est tenue hier jeudi, le chauffeur du défunt, Malang Diédhiou, est revenu sur les circonstances de la mort de son chef.

Le conducteur a déclaré qu’ils opéraient nuitamment et avaient éteint les lumières de leur véhicule pour pouvoir surprendre les malfrats dans l’obscurité. Puis, ils ont entendu un premier coup de feu. Le commandant de Brigade est sorti pour demander à ceux qui étaient assis à l’arrière du véhicule qui avait tiré. Malheureusement un second coup l’atteindra mortellement. C’est ainsi qu’il a perdu la vie.

Pour rappel, le meurtrier présumé, Idrissa Sow, a nié avoir tué le commandant de brigade. Il a déclaré, devant la barre,  qu’il avait avoué sous la torture, renseigne la Rfm. Le chef du Gang a même montré des cicatrices comme étant des séquelles du traitement qui lui avait été infligé durant son passage à la gendarmerie de Koumpentoum, lors de l’enquête préliminaire.