NIGER: La junte nationalise le pétrole pour financer des investissements souverains

mercredi 27 mars 2024 • 1658 lectures • 0 commentaires

International 2 semaines Taille

NIGER: La junte nationalise le pétrole pour financer des investissements souverains

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) La junte militaire au pouvoir depuis le 26 juillet 2023 blinde les turbines d'Agadem et Bilma. Une reprise de poil nette avec la concrétisation du chantier de nationalisation d'infrastructures pétrolières.

Coup d’accélateur, les autorités nigériennes ont signé un contrat qui permettra à la Société nationale du pétrole (Sonidep) de disposer de ses propres blocs pétroliers. Il s’agit des blocs R5, R6, R7 d’Agadem et le bloc de Bilma. Une opération d’envergure et inédite. Lors du conseil des ministres du CNSP qui s’est tenu le 02 mars 2024, sur décision du général Abdourahmane Tiani, le ministre du pétrole nigérien Mahamane Moustapha BARKÉ BAKO a signé pour la première fois un contrat qui permettra à la Société nationale du pétrole (Sonidep) de disposer de ses propres blocs pétroliers. Il s’agit des blocs R5, R6, R7 d’Agadem et le bloc de Bilma. Le général Tiani tient à la concrétisation de ce projet.

PUBLICITÉ



« Cette cérémonie marque le passage de la Sonidep dans les activités de l’amont, nous espérons à travers cela que comme les géants pétroliers, la Sonidep va être positionnée parmi les majors du pétrole. La société nationale du pétrole devra passer à la vitesse supérieure avec la mise en place de ses équipes pour bien mener la phase d’exploitation. Elle pourra faire recours à des partenaires crédibles sur le plan technique et commercial, mais tout en restant le chef d’orchestre. Le ministre nigérien du Pétrole a décliné le tableau de bord, conformément aux ambitions du Chef de l’État.
Une décision inédite et historique dans la gestion des ressources minières et pétrolières du Niger. La Sonidep sera ainsi une société qui va intervenir en amont et en aval du pétrole.

PUBLICITÉ


Pétrole made in Niger 100%


Selon le Colonel Ali Seibou Hassane, Directeur général de la Sonidep : « les événements continueront à être historiques quand nous allons continuer à faire d’autres forages et d’autres puits de pétrole. Le terrain est très favorable. Le fait le plus historique sera quand nous ferons sortir le premier baril de pétrole Sonidep, le premier baril made in Niger parce que nous voulons évoluer dans le 100% Niger. Et cela se fera avec des fils du Niger main dans la main. Le partenariat est une obligation dans ce mécanisme là, on n’a pas d’autres choix, les partenaires sont là prêts à nous accompagner. Et nous choisirons des partenaires fiables, qui vont nous respecter ».
La Sonidep à travers la signature du contrat de partage des blocs de pétrole ne se limitera pas seulement à la commercialisation, mais elle va explorer et exploiter ses puits, pour mettre sur le marché ses propres produits pétroliers et gaziers.


 (Confidentiel Afrique)


 


 

Cet article a été ouvert 1658 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial