OFNAC : Un membre espère, ’’un jour’’, le suivi des rapports remis à la justice

mardi 22 décembre 2020 • 513 lectures • 1 commentaires

Actualité 1 mois Taille

OFNAC : Un membre espère, ’’un jour’’, le suivi des rapports remis à la justice

iGFM-(Dakar) Le vice-président de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC), Cheikh Tidiane Mara, espère que cette institution aura un jour la possibilité d’assurer le suivi des dossiers qu’elle remettra à la Justice.

 «Nous allons continuer à travailler de cette manière, c’est-à-dire remettre les dossiers après enquêtes au Procureur de la République et s’en arrêter là. Cependant, nous espérons un jour, au niveau de l’OFNAC, faire en sorte que les dossiers qui font l’objet d’une enquête soit suivis », a-t-il dit.


 


 M. Mara, ancien procureur spécial auprès de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) répondait aux interpellations des élèves officiers de la gendarmerie lors de l’atelier d’information sur la corruption, organisé à l’Ecole nationale des officiers de la gendarmerie par l’OFNAC.


 Cette rencontre entre dans le cadre de la quatrième édition de la quinzaine nationale de lutte contre la corruption débutée le 17 décembre.


 «Concernant les rapports, l’OFNAC est indépendante du Procureur de la République, comme ce dernier l’est aussi de notre organe. Une fois que nous remettons les dossiers, l’OFNC est dessaisie et ne peut faire aucune pression sur le Procureur», a précisé le Vice-président.


 Il a expliqué que dans d’autres pays, l’organe menant les enquêtes peut suivre les dossiers jusqu’à leur terme comme au Nigéria, au Sierra Léone ou encore au Kenya.


 En Côte d’Ivoire, il existe ’’la cogestion’’ entre l’organe qui est en charge des enquêtes et les juridictions chargées de poursuivre les personnes citées, a-t-il relevé.


 Le vice-président a également soulevé les ’’difficultés’’ auxquelles l’OFNAC fait face.


 Il y a un manque de coopération entre l’OFNAC et la justice surtout sur le suivi des dossiers, ce qui crée, dit-il, ’’un problème d’impunité’’.


 Pour sa part, la présidente de l’OFNAC, Seynabou Ndiaye Diakhaté, a soutenu que l’institution ’’ a un champ qui lui est délimité qu’elle ne peut pas dépasser’’.


 ’’On aurait voulu aller au-delà du fait de remettre juste des rapports. C’est comme un goût d’inachevé. A l’avenir, les textes pourront nous donner l’autorisation de suivre les dossiers que nous remettons au Procureur de la République’’, a dit l’ancienne doyenne des Juges.


 Selon elle, cette rencontre est la troisième organisée par l’institution chargée de lutter contre la corruption, après les deux ateliers organisés à l’Ecole nationale d’administration (ENA) et au Centre de formation judiciaire (CFJ).


 «En 2016, une étude faite par l’OFNAC avait révélé l’existence de la corruption dans tous les secteurs d’activité tels que la Gendarmerie, la Police, la Justice», a-t-elle rappelé.


 «C’est pour cela que nous avons pensé, dans notre stratégie, qu’il fallait revenir ici discuter avec les élèves officiers en vue de parler avec eux des méfaits de la corruption et du rôle qu’ils doivent jouer pour combattre ce fléau», a-t-elle expliqué.

#ofnac #justice #dossiers #

Cet article a été ouvert 513 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 27 janv.

lune   Il est 06:45   •   temperature °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

Covid-19, Anthony Baffoe : "J’ai perdu des proches..."

815 lectures • 0 commentaires

Actualité 17 heures

CHAN 2020 : le Maroc à un point des quarts, une « finale » Togo-Rwanda

143 lectures • 0 commentaires

Sport 18 heures

Casamance : Des tirs à l'arme lourde entendus...

1560 lectures • 0 commentaires

Actualité 19 heures

Covid-19: La barre des 25 000 cas positifs franchie

735 lectures • 0 commentaires

Actualité 20 heures

Après Marème Faye Sall, Amadou Hott victime des faussaires

600 lectures • 0 commentaires

Actualité 22 heures

la revue des titres en image

839 lectures • 1 commentaires

Actualité 23 heures

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial