Programme spécial de désenclavement- annonce la réhabilitation du chemin de fer...

mercredi 28 décembre 2022 • 379 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

 Programme spécial de désenclavement- annonce la réhabilitation du chemin de fer...

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Le président de la République poursuit sa tournée économique dans la région de Tambacounda au grand bénéfice des populations. En effet, après avoir inauguré le camp militaire de Kidira, la route Tambacounda-Goudiry-Kidira (195 kilomètres) et la voie de contournement de Tamba (10 kilomètres), Macky Sall a lancé les travaux de la route Goudiry-Dougué-Dianké Makha-Sadatou.

 La cérémonie officielle, qui s’est tenue, ce mardi 27 décembre, dans une ambiance festive à Goudiry, a noté la présence du gouvernement, notamment le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, et du Directeur général de l'Ageroute, Ibrahima Ndiaye.

PUBLICITÉ


Un projet du PSD pour un coût global de 35 milliards

PUBLICITÉ



Il s’agit principalement de l’aménagement des deux axes routiers Goudiry-Dianké Makha et Dianké Makha-Sadatou ainsi que les voiries de Tambacounda et Goudiry. Ils seront réalisés dans le cadre du Programme spécial de désenclavement (PSD) où, selon le Président Macky Sall, un traitement spécial sera réservé à cette partie orientale du pays, conformément à sa politique d’équité territoriale.


Le projet vise à faciliter l’accès des zones rurales aux services et équipements sociaux (santé, éducation, etc.) ; renforcer les échanges économiques et les déplacements entre les zones à fort potentiel agricole (Tamba, Goudiry) ; polariser plusieurs grandes localités à fort potentiel économique (Kidira, Bakel, Goudiry, Dianké Makha, Tamba, etc.) ; assurer une meilleure intégration des villages situés dans les zones rurales concernées par le projet, et enfin, améliorer le cadre de vie des populations et participer à la réduction de la pauvreté.



D’un linéaire total de 117 kilomètres et 11 kilomètres pour les voiries, la route Goudiry-Dianké Makha-Sadatou sera réalisée également aux normes et standards de la Cedeao. Ici, il est prévu une route avec une largeur de la chaussée de 7,20 mètres et 2x1,50 mètre de largeur des accotements, et une signalisation horizontale et verticale.


Le projet est financé par l’Etat du Sénégal, le FERA, la MUFG et l’UKEF pour un montant de 11 milliards de francs pour la route Dianké Makha-Sadatou et 24 milliards FCFA pour celle Goudiry-Dianké Makha Y/C voiries Tamba. La durée des travaux est estimée à 20 mois pour le tronçon Dianké Makha-Sadatou et 28 mois pour celui de Goudiry-Dianké Makha Y/C voiries Tamba. Et avec comme maître-d’ouvrage l’Ageroute, l’exécution est confiée aux entreprises Safieddine pour le tronçon Dianké Makha-Sadatou et Arezki pour Goudiry-Dianké Makha Y/C voiries Tamba. La supervision, quant à elle, sera assurée par Africonsult.


La réhabilitation de la ligne de chemin de fer Dakar-Bamako annoncée


Au cours de la rencontre, le Chef de l’Etat a tenu à rassurer les populations que les investissements dans la région vont se poursuivre. A ce titre, il renseigne que ces travaux de la route Goudiry-Dougué-Dianké Makha-Sadatou seront suivis du démarrage prochain du bitumage de la route Bandafassi-Dindéfélo dans la région de Kédougou, entre autres.



Au-delà de la route, le président de la République s’est dit conscient que le désenclavement du Sénégal, autant en interne que vers l’extérieur, demande la réhabilitation voire la reconstruction de notre patrimoine ferroviaire. Ainsi, il a annoncé la réhabilitation de la ligne de chemin de fer Dakar-Bamako, en commençant par le tronçon Dakar-Tambacounda, avec un port sec à Tamba.


En dehors de la relance des activités économiques qui suivront le retour des transports de marchandises et des voyageurs sur cet axe ferroviaire, le Président Sall soutient que le chemin de fer devra reprendre son rôle prépondérant de voir le transport des matières pondéreuses telles que les minerais des régions de Kédougou et Matam. A l’en croire, c’est la seule option durable pour désengorger la route du surplus du trafic des gros porteurs et éviter une dégradation prématurée.


Pour finir, le Chef de l’Etat a donné rendez-vous aux populations de la région pour d’autres chantiers et l’inauguration d’autres ouvrages structurants, symbole de son ambition pour construire le Sénégal de tous et le Sénégal pour tous.

Cet article a été ouvert 379 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial