RAC- Les 15 recommandations pour booster les politiques économiques

mardi 29 novembre 2022 • 363 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

RAC- Les 15 recommandations pour booster les politiques économiques

PUBLICITÉ

iGFM - (Dakar) Mme Oulimata Sarr, Ministère de l'Economie, du Plan et de la Coopération du Sénégal a présidé ce 28 novembre 2022, l'atelier de validation technique de la Revue Annuelle Conjointe (RAC).


Publiée chaque année par le Ministère, elle étudie les résultats de la mise en œuvre de la politique économique et sociale du #PSE.

PUBLICITÉ



Elle a salué les performances économiques du #Sénégal qui vient d'être classé dans le groupe du top 3 des meilleures économies mondiales performantes par le World Economics, comme le pays ayant réalisé la croissance moyenne la plus régulière au cours de la décennie 2011-2021. 

PUBLICITÉ



Ce classement prend en compte des éléments comme la fiabilité des données statistiques nationales, le niveau de gouvernance, le niveau du secteur informel, entre autres.


Le ministère de l’Economie et du Plan devra prendre en compte les 15 recommandations dans le cadre de la mise en œuvre de la politique économique et sociale :


L'augmentation des infrastructures de transformation et de conservation ; mise en place un dispositif de veille sur les problèmes phytosanitaires ; accès aux terres t promotion pour la culture fourragère ; meilleure organisation du secteur avicole de la région ; mise en place du plan de gestion et d’aménagement des pêcheries ; amélioration du climat des affaires des entreprises dans les régions ; diversification et adaptation des offres de formation professionnelle et technique aux besoin du marché ; organisation des missions de contrôle sur l’enrôlement (CMU) ; Renforcement du programme de la carte d’égalité des chances ; construction de nouveaux locaux de détention, pour plus de sécurité dans les régions à fort surpeuplement carcéral ; renforcement du maillage du territoire régional en infrastructures sanitaires ; sensibilisation et meilleure implication des collectivités territoriales dans la gestion des ressources naturelles ; amélioration du mécanisme de contrôle et de gestion des ressources financières ; augmentation du budget de fonctionnement des établissements pénitentiaires et enfin, le renouvellement du matériel roulant des forces de sécurité. 

Cet article a été ouvert 363 fois.

Publié par

Harouna Fall

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial