Séisme en Turquie : le Ghanéen, Christian Atsu retrouvé mort (officiel)

samedi 18 février 2023 • 1275 lectures • 2 commentaires

International 1 an Taille

Séisme en Turquie : le Ghanéen, Christian Atsu retrouvé mort (officiel)

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le Ghanéen Christian Atsu fait partie des nombreuses victimes décédées lors du tremblement de terre qui a touché la Turquie et la Syrie. Il a été retrouvé mort ce 18 février 2023, informe son club.

On ne verra plus Christian Atsu dribbler sur un terrain de football… Comme on pouvait le redouter face aux heures qui défilaient, l’ailier d’Hatayspor fait partie des plus de 40 000 victimes du séisme survenu le 6 février au petit matin en Turquie et en Syrie. Une annonce officielle du club reprise par Afrikfoot.

Il a été retrouvé sous les décombres de la résidence Rönesans...

Le corps sans vie de l’international ghanéen de 31 ans a été retrouvé sous les décombres de la résidence Rönesans, une tour de 11 étages, dans laquelle il résidait, comme d’autres employés du club. Son agent Nana Sechere a annoncé la funeste nouvelle ce samedi matin. «C'est le coeur lourd que je dois annoncer que le corps de Christian Atsu a été retrouvé ce matin», a indiqué le représentant sur Twitter. «Je présente mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Je voudrais profiter de cette occasion pour remercier tout le monde pour leurs prières et leur soutien. Je demande que, pendant que nous prenons les dispositions nécessaires, chacun respecte l'intimité de la famille pendant cette période très difficile.»

En difficulté avec seulement 46 minutes jouées en championnat depuis son arrivée en Turquie l'été dernier, le meilleur joueur de la CAN 2015 venait d’inscrire son premier but de la saison la veille du drame contre Kasimpasa (1-0)… Le lendemain du séisme, son club avait relancé l’espoir en annonçant, à tort et en se basant sur un proche d’Hatayspor, que le Black Star avait été retrouvé vivant. Il s’agissait en fait seulement d’un homme lui ressemblant et ses proches ont forcément très mal vécu cet ascenseur émotionnel…

Atsu avait une femme et 3 enfants…

Depuis, la sœur jumelle du Ghanéen, Christiana, l’un de ses frères aînés, Isaac, ainsi que deux de ses amis, Amando, qui habite à Istanbul, et Katalin, un ex-joueur ivoirien connu au FC Porto, prenaient part aux recherches sur place dans des conditions précaires, comme le raconte un poignant reportage de L’Equipe, publié, funeste hasard, ce samedi matin. Le quotidien sportif ajoute, sans être en mesure de le confirmer avec certitude, qu’un ami de Taner Savut, le directeur sportif d’Hatayspor, aurait «entendu la voix d'Atsu qui appelait à l'aide» le lendemain du séisme. Par la suite, sa paire de chaussures puis son passeport avaient été retrouvés, jusqu’à la funeste découverte de ce samedi matin… L’inaction du club avait d’ailleurs été dénoncée par l’entourage de la victime…

Repéré par Porto à 19 ans, Atsu avait signé à Chelsea deux ans plus tard mais sans jamais jouer avec les Blues, enchaînant les prêts au Vitesse Arnhem, à Everton, à Bournemouth et à Malaga, avant de se stabiliser à Newcastle entre 2017 et 2021 puis il avait tenté l’aventure dans le Golfe au Al Raed FC, avant la Turquie donc. Hormis ses fulgurances à ses débuts et à la CAN 2015, Atsu aura eu du mal à confirmer son statut d’éternel espoir en dépit de 63 sélections et 10 buts, dont une dernière cape à la CAN 2019. Il laisse derrière lui sa femme allemande et trois jeunes enfants, qui vivent toujours à Newcastle…

— Hatayspor (@Hatayspor_FK)

Cet article a été ouvert 1275 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

2 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial