dimanche 18 octobre 2020 • 514 lectures • 0 commentaires

Taux de Chômage au Sénégal – Les précisions du DG de l’Anamo, Malick Mbaye

Actualité 6 jours Taille

Taux de Chômage au Sénégal – Les précisions du DG de l’Anamo, Malick Mbaye

iGFM – (Dakar) Le Directeur général de l’Agence nationale de la Maison de l’Outil (Anamo), Maodo Malick Mbaye a fait face à la presse ce dimanche pour apporter des précisions sur le taux de chômage au Sénégal.

A en croire le Directeur général de l’Anamo, selon l'Organisation internationale du travail (OIT), le chômage est la situation de la main-d’œuvre disponible à travailler qui est à la recherche d'un emploi mais ne réussit pas à en trouver. La définition du chômage et de ce qu'est la main-d’œuvre disponible à travailler varie toutefois selon les pays. Le calcul peut également être influencé par de nombreuses variables. En milieu agricole, par exemple, les données d'une enquête peuvent changer de façon importante selon la période de l'année où elle a lieu.


Nous devons ajouter à cette définition donnée par la banque mondiale d’autres facteurs à prendre en compte dans l’analyse du chômage comme : la compétence technique, le rapport au travail (le secteur informel étant dans nos contrées le plus grand pourvoyeur d’emplois),…


La deuxième précision, selon M. Mbaye, le seul classement crédible trouvé dans le site ILOSTAT du BIT   classant les pays le plus touchés par le chômage s'établit comme suit :


1er. Malawi : 28.7% de chômage en 2019, 2ème. Afrique du Sud : 28.5% de chômage en 2019, 3ème. Kosovo : 25.6% de chômage en 2019, 4ème. Palestine territoire occupé : 25.3% de chômage en 2019.


L’Agence nationale la Statistique et de la Démographie (ANSD), institution faîtière et très crédible, travaillant sur une base améliorée de la définition du BIT donne un taux de chômage de 16.9% au dernier trimestre de 2019.


A l’en croire, des mesures courageuses inédites sont en train d’être mises en œuvre par le Gouvernement du Président de la République du Sénégal, Macky Sall en matière de financement de la formation, de la promotion de l’auto-emploi (mesure la plus pertinente à mon avis quand on sait que nous avons un secteur informel dynamique, entreprenant, et ingénieux), la réorganisation des organes de l’Etat pour une meilleure synergie d’actions et une optimisation des ressources. L’administration travaille discrètement à la promotion de l’Emploi des jeunes au Sénégal.


Les réalisations de l’Anamo


  L’ANAMO, c’est la réhabilitation de 15 maisons de l’outil dont 10 fonctionnelles ; l’accompagnement de 15 000 jeunes à l’insertion par le biais de la formation et la mise à disposition d’outils ; l’installation d’un incubateur en cordonnerie à la maison de l’outil de Méckhé suite à la formation, en Italie, de trente jeunes dans les domaines de la maroquinerie de luxe et la confection d’accessoires ; la miise en place d’une unité moderne de formation et de prestations de service en mécatronique et en peinture à Mbour ; la formation de 205 professionnels en mécatronique automobile ; la formation sur des métiers innovants et à fort taux d’insertion comme la réparation de téléphones portables, la blanchisserie, l’entretien et la réparation de matériels électroménagers, la conduite de drones. De 2500000 de FCFA à sa création, son budget est passé à plus d’un milliard.


 L’ambition du Chef de l’Etat est d’en faire un des leviers d’une économie solidaire sociale par la promotion de l’auto-emploi, par la professionnalisation et l’accompagnement, par la mise à disposition d’un ensemble de services non financiers, de tous les acteurs jeunes et adultes, femmes et hommes de métier ou jeunes sans qualification.


Sans compter le 3FPT avec 36000 jeunes ont reçu des bons de formation de en 2019.


L’ ONFP au courant de l’année 2019, l’ONFP a mis en œuvre,151 opérations de formation à travers le territoire national correspondant à un effectif de 3413 bénéficiaires dont les 72% sont des travailleurs venant soit du secteur formel soit du secteur informel et les 28% reflètent la part de la formation initiale des autres demandeurs d’emploi.


  La Der a octroyé des financements à 200 mille bénéficiaires directes et indirects, pour un montant global de 31,2 milliards de francs Cfa. Ainsi, 68 289 bénéficiaires ont reçu des financements à travers le guichet d’autonomisation économique.

#taux, #chômage, #sénégal, #précisions, #DG, #anamo, #malickmbaye #

Cet article a été ouvert 514 fois.

Publié par

Mame Fama GUEYE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 24 oct.

lune   Il est 22:55   •   temperature 30°C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

PUB

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial