"Tawaaaf" ratée à la grande mosquée de Touba: Fin de l'instruction!

lundi 19 avril 2021 • 634 lectures • 0 commentaires

Société 2 semaines Taille

\

iGFM - (Dakar) Suite et pas fin dans l’affaire de la tentative de "Tawaaf" à la mosquée de Touba. En effet, l’instruction a été bouclée. Les différentes parties ont été entendues dans le fond.

Le magistrat-instructeur a retourné le dossier au procureur, selon "SourceA". A présent, tous les regards sont braqués sur le procureur de Diourbel. Si le maître des poursuites donne une suite à ce dossier, les avocats des mis en cause auront la possibilité de déposer une demande de mise en liberté provisoire.

Pour rappel, c'est en février dernier, des individus, qui voulaient faire la "Tawaaf" à la grande mosquée de Touba, se sont heurtés au refus des talibés mourides. Plusieurs d'entre eux ont finalement été arrêtés par la police après des échauffourées.

Les responsables de Moukhadimatoul Khidma, en charge de la gestion de la grande mosquée, ont expliqué que c’est vers 16 heures qu’ils ont eu l’info selon laquelle un groupe venant du garage de Dakar se dirige vers la Grande mosquée de Touba pour faire la Tawaaf. Quand ils sont arrivés, le responsable du Dahira Moukhadimatoul Khidma a discuté avec leur responsable.

«Ils nous ont dit qu’ils sont venus faire la Tawaafoul ifadati. C’est-à-dire faire le tour de la mosquée 7 fois et  faire leur ziaar. On leur a dit que cela n’a jamais été fait à Touba et cette mosquée n’est pas la Kaaba. De surcroit,  le propriétaire de cette mosquée ne veut pas de cela. On leur a demandé de retourner demander l’aval du khalife», explique Matar Kane de Moukhadimatoul Khidma.

Selon lui, le responsable de ce groupe d’individus a accepté ce qui lui a été dit. Mais ceux qui l’accompagnaient ont voulu forcer. «Nous avons contacté la police et fait notre travail en leur barrant la route. Car nous avons la responsabilité de la gestion de la grande mosquée. Nous avons tout fait pour attraper leur responsable. La police est venue les chercher. Il y a eu des échauffourées», indique M. Kane.

Et depuis, plusieurs personne ont été arrêtées et la Justice suit son cours.

Cet article a été ouvert 634 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial