Un retour des pluies à partir de lundi prochain (ANACIM)

jeudi 14 juillet 2022 • 2636 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Un retour des pluies à partir de lundi prochain (ANACIM)

PUBLICITÉ

iGFM- Une pause pluviométrique a été constatée dans certaines localités du pays après l'installation précoce de l'hivernage. Mais, selon les prévisions des services de l'Agence nationale de l'aviation civile et de la météorologie (Anacim), on peut s'attendre à un retour des pluies avant la fin de ce mois de juillet.

Cette année, le Sénégal a connu un démarrage précoce de l'hivernage. Conformément aux prévisions de l'Agence nationale de l'aviation civile et de la météorologie (Anacim), des précipitations ont été observées, sur presque tout le pays, dès la troisième décade du mois de Mai. Selon Diabel Ndiaye, chef de Service climatologie, Services climatiques à l'Anacim, cette dynamique a continué à l'Est, au Sud et dans les régions du Centre-Sud du Sénégal. Mais, précise-t-il, «les pluies se sont raréfiées à l'Ouest et au Nord suite à une faiblesse de la rentrée de la mousson dans ces localités». Cette situation ne signifie aucunement un retard de l'installation de la saison des pluies dans ces zones. Et si on se réfère à ces dernières années, l'hivernage s'était, généralement, installé dans ces régions du Nord et de l'Ouest du Sénégal en juillet. Ce que Diabel Ndiaye, chef de Service climatologie, Services climatiques à l'Anacim, confirme : «Il faut toujours reconnaître que climatologiquement,les zones Nord et Ouest, qui ont l'habitude de voir l'installation de la saison en fin juillet, ne connaissent pas de retard pour le moment.»

D'ailleurs, il n'y a pas encore péril en la demeure, selon les techniciens de l'Anacim. Ces derniers annoncent des pluies avant la fin de ce mois de juillet. En se basant sur les prévisions météorologiques à moyenne échéance élaborées par leurs services de prévision, «on s'attend au retour des pluies sur le pays à partir du 18-19 juillet. Et, cette situation favorable sera de mise pour le reste du mois, voire au-delà», informe Diabel Ndiaye. Abondance de pluies au Sud et à l'Est, déficit à Thiès, Saint-Louis et Louga. Si au Nord et à l'Ouest du Sénégal, on constate une rareté des pluies, les zones Sud et Est du pays, elles, sont bien arrosées. Une situation naturelle aux yeux de Diabel Ndiaye qui parle de cumuls saisonniers tournant autour de 300 mm dans ces localités. «Comparée à la moyenne pluviométrique sur la période 1991-2020, la situation est excédentaire à normale (dans les zones Sud et Est du pays). Mais, on note un déficit dans les régions de Thiès, Saint-Louis et Louga», dit-il.

A l'Anacim, on accorde une attention particulière à la situation pluviométrique au Sénégal. Déjà, lors de la dernière réunion du groupe de travail pluridisciplinaire regroupant l'Anacim et les directions intervenant dans le suivi de la campagne agricole, des mesures fermes ont été prises relativement à cette situation. A en croire Diabel Ndiaye, les recommandations émises lors de cette rencontre vont vers une surveillance accrue dans les régions déficitaires citées où les semis à sec de mil ont été déjà effectués. «Dans ces zones, des cas de re-semis pourraient être observés suite à la longue pause pluviométrique. Mais, on a bon espoir que la situation va se rétablir avec les tendances pluviométriques favorables dès la deuxième décade de juillet», fait savoir le chef de Service Climatologie, Services climatiques à l'Anacim.

PUBLICITÉ


Sophie BARRO

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 2636 fois.

Publié par

Monia inakanyambo

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial