mercredi 4 décembre 2019 • 76 lectures • 0 commentaires

Ziguinchor : Le coordonnateur du PUDC Cheikh Diop rectifie  le maire de Sindian

Actualité 9 mois Taille

Ziguinchor : Le coordonnateur du PUDC Cheikh Diop rectifie  le maire de Sindian

iGFM - (Dakar) Le coordonnateur national du PUDC Cheikh Diop a fait face à la presse pour rectifier l’édile de Sindian (Yankhoba Sagna), commune située dans le département de Bignona qui avait laissé ce mardi à Ziguinchor lors de l’atelier de lancement technique des travaux de la phase 2 du PUDC dans la région de Ziguinchor que «le PUDC dans son programme a placé dans les rangs de l’oubliette.» Interpellé, le coordonnateur du PUDC  a balayé  d’un revers de main ces allégations et soutient que le bitumage des routes n’est pas dans la compétence du programme. Cheikh Diop coordonnateur nationale du PUDC.

Pour la mise en œuvre de sa seconde phase qui intègre la Casamance, le PUDC a même prévu d’électrifier 45 villages, de construire dix postes de santé, quatre forages et château d’eau et deux collèges«Je rectifie le maire de Sindian Yankhoba Sagna. La boucle du Fogny est une infrastructure routière alors que dans les missions du PUDC qui est un programme multisectoriel qui est né de la volonté du Chef de l’Etat Macky Sall, il n’a pas encore été décidé que des infrastructures routières puissent être réalisées dans le cadre de son exécution », a précisé Cheikh Diop. Qui précise : «nous étions tous là lorsque que le chef de l’Etat lançait la phase II du PUDC à Bignona.

Il avait pris l’engagement de réaliser un certain nombre de projets dans les programmes de l’État, on pouvait y compter la boucle du Fogny.» Pour rappel, ce sont trois cent (300) milliards de FCFA qui ont été mobilisés pour la mise en œuvre de la deuxième phase du PUDC  en Casamance dans le but exclusif de rétablir l’équilibre dans les trois régions (Ziguinchor, Sédhiou et Kolda).

 Pour un investissement de 300 milliards de FCFA, le PUDC  va dépenser 33 milliards dans la Casamance naturelle sur les 36 milliards de FCFA financés par la BID. «A partir de 2020 et 2021 notre souhait est d’atteindre zéro problème substantiel qui pourrait motiver la région. C’est un défi qui nous avons lancé et nous pensons pouvoir le réaliser au grand bonheur de nos populations», a conclu M. Diop

IGFM
#Cheikh #DiopPUDC

Cet article a été ouvert 76 fois.

Publié par

Daouda Mine

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

iRevue du 27 sept.

   Il est 01:18   •    °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial