« Il était temps que la justice bouge un peu »

dimanche 20 mars 2022 • 2230 lectures • 0 commentaires

Politique 3 mois Taille

« Il était temps que la justice bouge un peu »

PUBLICITÉ

L’affaire sweet beauty semble être relancée. En effet, après son placement sous contrôle judiciaire, Ndeye Khady Ndiaye, la patronne du salon fera face au juge ce mardi 22 mars. Invité de Rfm Matin, Bassirou Diomay Faye se réjouit de ce rebondissement du dossier.

Le  Président du mouvement national des cadres patriotes déclare au micro de Rfm que : « je crois qu’il était temps que la justice bouge un peu. J'espère simplement que les aditions vont se dérouler normalement avec une séquence de régularité et d'évacuer ce dossier au plus vite afin que le Sénégal connaisse une meilleure harmonie sociale dans le champ politique particulièrement »
Pour Diomaye Faye, il ne s'agit pas seulement du dénouement de l’affaire principale puisqu’il y a des choses qui se sont greffées et  qui méritent d'être élucidées. En effet, lors des manifestations de mars 2021, 14 personnes ont perdu la vie. « Je crois autant on a envie dU dénouement dans cette affaire pour la vérité éclate, autant les sénégalais aussi sont choqués de voir que 14 sénégalais sont partis à la fleur de l'âge et jusqu’ici aucun enquête n’est ouverte pour situer les responsabilités », lance Bassirou Diomay faye
 

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 2230 fois.

Publié par

Ndeye Rokheya Thiane

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial