mercredi 16 septembre 2020 • 191 lectures • 0 commentaires

Assemblée nationale : Le groupe parlementaire liberté et démocratie contre-attaque !

Politique 1 semaine Taille

Assemblée nationale : Le groupe parlementaire liberté et démocratie contre-attaque !

iGFM- (Dakar) Le groupe parlementaire Liberté et démocratie, qui s’est vu refuser sa requête pour l’ouverture d'une session extraordinaire pour l’audition des ministres en charge de la gestion des inondations, a contre-attaqué.

Le Groupe parlementaire Liberté et Démocratie réagit suite au communiqué de presse publié par le bureau de l’Assemblée nationale. Ayant antérieurement saisi le Président de l’institution pour la convocation d’une session extraordinaire, ses membres ont été déçus par la réponse qui leur a été apportée. En lieu et place de la session extraordinaire, le Bureau de l’institution parlementaire a choisi de créer une mission d’information sur le problème des inondations.


«Le Bureau a rejeté notre demande d’audition des ministres et responsables concernés par les inondations et le Programme Décennal de Lutte contre les Inondations (PDLI). Le groupe parlementaire liberté et démocratie en prend acte et tient à faire constater à l’opinion que le bureau de l’Assemblée Nationale ne souhaite ni le contrôle de l’action du gouvernement ni la transparence dans la gestion des finances publiques», peste Cheikh Bara Doli Mbacké, président du groupe parlementaire.


Cependant, lui et ses camarades considèrent que cette mission d’information n’exclut nullement la pertinence et la nécessité pour l’Assemblée Nationale de convoquer une session extraordinaire. Et, ainsi, organiser des séances d’audition publiques qui, à leur égard, «constituent le meilleur moyen pour les députés de s’informer dans l’immédiat et aux populations de se faire une idée sur la gestion des inondations et du plan décennal qui fait l’objet de vives polémiques.»


Pour eux, le meilleur moyen d’avoir des informations auprès des ministres concernés par la gestion des inondations, pour atténuer la polémique autour de l’argent dépensé dans le cadre du plan décennal et d’informer le peuple souverain, c’est «l’organisation des séances d’audition en plénière retransmise en direct à travers les médias.»


Ainsi, ils comptent saisir l’ensemble des députés pour une convocation de l’Assemblée Nationale en session extraordinaire, conformément aux dispositions de l’article 81 de la constitution et l’article 05 du règlement intérieur, dans les meilleurs délais . Ce, pour faire jouer à l’institution parlementaire pleinement sa mission de contrôle.

#assemblée, #nationale, #inondations

Cet article a été ouvert 191 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

iRevue du 27 sept.

   Il est 03:38   •    °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial