Décès de Hissène Habré, l'ancien président Tchadien

mardi 24 août 2021 • 3001 lectures • 1 commentaires

Société 3 semaines Taille

Décès de Hissène Habré, l'ancien président Tchadien

IGFM - L'ancien président tchadien, Hissène Habré, qui purgeait une peine de prison à perpétuité à la Maison d'arrêt et de correction du Cap Manuel à Dakar, est décédé ce mardi 24 août 2021, des suites d’une contamination au coronavirus.

L’ex-président tchadien, Hissène Habré, âgé de 79 ans, testé positif au Covid-19, a finalement rendu l’âme ce mardi.


L’information selon laquelle l’ancien chef d’Etat tchadien était touché par la pandémie a été confirmée par son épouse Fatimé Raymonne Habré, dans un communiqué  reçu il y a à peine une heure.


A en croire le texte, le président Habré était admis dans « un hôpital public sénégalais qui dispose d’un plateau technique de qualité à même de traiter un cas aussi sérieux ».


Pour mémoire, en avril 2020, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, Hissène Habré avat été autorisé à quitter pendant soixante jours la prison où il purge une peine de prison à vie.


Dans ses attendus pour justifier sa libération provisoire, le juge relève que la prison du Cap Manuel, où est incarcéré Hissène Habré à Dakar au Sénégal, a été choisie par les autorités sénégalaises, dans le cadre de la stratégie de riposte à la pandémie de Covid-19, pour “recevoir toutes les personnes nouvellement placées sous mandat de dépôt”.


Lors de la 3e vague, ses avocats avaient demandé une 2e fois qu'il soit libéré pour éviter qu'il ne soit contaminé.


Les victimes du régime de l’ex-président tchadien, redoutant que cette sortie de prison temporaire ne devienne définitive, avaient vigoureusement protesté contre cette mesure.


Le juge d'application des peines avait finalement rejeté la demande.


Hissène Habré, 79 ans, qui a dirigé le Tchad de 1982 à 1990, a été condamné le 30 mai 2016 à la prison à vie à l’issue d’un procès sans précédent à Dakar, après avoir été déclaré coupable de crimes contre l’humanité, viols, exécutions, esclavage et enlèvement.

Cet article a été ouvert 3001 fois.

Publié par

Daouda Mine

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial