Gestion de la Pandémie : Les propositions de Sonko

vendredi 30 juillet 2021 • 2350 lectures • 4 commentaires

Politique 1 mois Taille

Gestion de la Pandémie : Les propositions de Sonko

iGFM - (Dakar) Ousmane Sonko a fait une déclaration ce vendredi. Une communication essentiellement axée sur la pandémie de la covid-16 au Sénégal et sa gestion. Il en a profité pour faire ses propositions. 

«Ma proposition, c’est qu’il n’y ait plus de confinement au Sénégal. Le confinement n’est pas une solution et ne peut apporter de résultat en ce moment (...)

Mais, parallèlement, chacun doit prendre ses précautions. Quand je sors, j’observe les sénégalais, mais, ils négligent beaucoup le masque. Je les appelle à observer les mesures barrières. Même vaccinés, portez les masques (…)

La distanciation doit être de rigueur et éviter les cérémonies non obligatoires. J’ai décidé de suspendre Némékou Tour. Jusqu’à ce que la situation le permette. Parce que la politique est une option mais il y a une période propice durant laquelle on peut s'y adonner (…)

Dans les hôpitaux,  tout ce qui n’est pas urgent côté chirurgie, opérations, hospitalisations programmées et autres, doivent être  suspendus. Que les lits soient affectés à l’accueils de cas urgents de covid (…)

Que les médecins, le personnel de santé soient formés à la gestion des cas simples. On se concentre trop sur les cas graves, mais ce sont les cas simples qui deviennent des cas graves (…)

Les salles de réveil dans les blocs opératoires et les centres de réanimation, qu’on les mette à disposition de la gestion de la Covid pour que les médecins anesthésistes et réanimateurs puissent y gérer les cas graves (…)

Approvisionner le pays en oxygène. C’est une honte pour le pays, au 21ème siècle, qu’on  dise que le Sénégal a un problème d’oxygène. Et certains nient. Il y a bien des problèmes d’approvisionnement en oxygène (…)

Augmenter les lits de réanimation. C’est eux de trouver les ressources. Et puisqu’ils ont gaspillé l’argent, que les institutions inutiles comme le Cese et le Hcct soient supprimée pour acheter des lits de réanimation (…)

Il faut développer les tests rapides. Faire en sorte qu’ils soient accessibles. Car ce n’est pas normal que des sénégalais aillent faire le test et qu’ils doivent attendre plusieurs jours pour avoir le résultat alors que ce variant se développe très rapidement (…)

Pour les masques, j’interpelle l’Etat afin qu’il  mette en place un système de collecte et de recyclage. Parce que ces masques ne sont pas biodégradables. Il faut 400 ans pour qu’ils se dégradent (…)

Aussi, tous les cas suspects (personnes mortes chez elles) doivent faire l’objet de prélèvements et d’analyses avant d’être inhumés. Au cas échéant, faire un protocole sanitaire obligatoire (…)

Tous les continents ont produit des vaccins sauf le nôtre. Asie, Europe, Amérique, l’Afrique n’a pas pu produire un seul vaccin. La cause : quand on devait investir sur le capital humain, on vendangeait l’argent dans la politique politicienne (…)»

Cet article a été ouvert 2350 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

4 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial