Israël : le gouvernement déclare fermer la chaîne Al-Jazeera dans le pays

dimanche 5 mai 2024 • 1942 lectures • 0 commentaires

International 2 semaines Taille

Israël : le gouvernement déclare fermer la chaîne Al-Jazeera dans le pays

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le gouvernement israélien a « décidé à l'unanimité » que la chaîne qatarie Al-Jazeera serait « fermée en Israël », a annoncé ce 5 mai le Premier ministre Benyamin Netanyahu dans un tweet, sans autre détail sur les mesures prises.

« Al-Jazeera, la chaîne qui incite à la haine sera fermée en Israël », a écrit Benyamin Netanyahu sur X (anciennement Twitter) après le vote gouvernemental, ce 5 mai 2024. Le ministre israélien de la Communication Shlomo Karhi a - de son côté - affirmé sur la même messagerie avoir « aussitôt signé l'injonction contre Al-Jazeera » qui « entre en vigueur immédiatement ». Il ajoute avoir fait en sorte qu'Al-Jazeera « ne puisse plus opérer depuis Israël » et accuse la chaîne de « menacer la sécurité » du pays.

Parallèlement, le ministre israélien de la Communication a signé et publié, également ce dimanche 5 mai, l'ordre de saisie du matériel de la chaîne qatarie Al-Jazeera après la décision du gouvernement de « fermer » la chaîne en Israël et bloquer sa diffusion.

Selon le document, instruction est donnée de saisir « les équipements servant à diffuser les contenus de la chaîne », détaillés dans une liste dans laquelle figurent notamment les caméras, microphones, tables de montage, serveurs informatiques, ordinateurs, équipements de transmission et téléphones portables.

Et l’accès aux sites web d’Al-Jazeera sera limité, écrit notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul. Mais attention cette décision devra être révisée tous les 45 jours. Elle repose sur une loi adoptée par la Knesset le 2 avril dernier qui vient à expiration le 31 juillet prochain. Une loi remise en question par l’association des droits civils en Israël qui a interjeté appel devant la Haute cour de Justice pour atteinte à la liberté de la presse. Rien n’est réellement joué donc à ce stade.

Une décision « criminelle »

Dans un communiqué, la chaîne Al-Jazeera a condamné la décision « criminelle » d'Israël de fermer son bureau. « Nous condamnons et dénonçons cet acte criminel d'Israël qui viole le droit humain de l'accès à l'information », a déclaré Al-Jazeera en arabe dans un communiqué publié sur le réseau social X.

De son côté, le Hamas a qualifié la décision du gouvernement israélien de fermer la chaîne qatarie Al-Jazeera en Israël de « violation flagrante de la liberté de la presse » visant « à cacher la vérité » sur la guerre dans la bande de Gaza. La décision d'Israël est « une mesure de rétorsion contre le rôle (...) que joue Al-Jazeera dans la mise en lumière des crimes » de l'armée israélienne dans la bande de Gaza et en Cisjordanie occupée, a encore estimé le mouvement islamiste palestinien dans un communiqué sur Telegram, dénonçant « l'apogée d'une guerre contre les journalistes de la part d'Israël », ayant pour « but de cacher la vérité ».

RFI

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1942 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial