Koumpentoum : Un paysan accusé de viol sur une déficiente mentale

jeudi 26 novembre 2020 • 675 lectures • 0 commentaires

Société 1 mois Taille

Koumpentoum : Un paysan accusé de viol sur une déficiente mentale

Une affaire de mœurs est sur toutes les lèvres à «sinthiou ndiémé», village situé dans le département de Koumopentoum. Il s’agit d’une malade mentale victime de viol  à plusieurs reprises par un paysan du nom de B. Diouf  âgé de 35 ans.

Les choses ont commencé quand B. Diouf a jeté son dévolu sur une malade mentale de 20 ans pour assouvir sa libido. D’après le quotidien l’Observateur, le paysan a usé de la vulnérabilité de la jeune dame pour la contraindre d’avoir des rapports sexuels avec lui. Les choses se sont répétées. La fille ne pouvait plus supporter une telle chose, décide de tout expliquer à sa grande sœur dans un moment de lucidité.


Elle confie à cette dernière que le nommé B. Diouf  a abusé d’elle à plusieurs reprises. Pour être sûrs des accusations, ses proches l’ont acheminé dans une structure de santé et la sage-femme atteste que la patiente a une défloraison ancienne de l’hymen.


 C’est ainsi que les parents de la fille ont porté plainte contre B. Diouf. Le quotidien du groupe futurs médias d’ajouter qu’après l’arrestation du mis en cause,  il a essayé de nier les faits qui lui sont reprochés. Mais, avec les indices et les documents médicaux, il a été déféré au parquet de Tamba mercredi dernier. Il a bénéficié d’un retour de parquet


 


 

#viol, #Koumpentoum, #Tamba, #Tribunal, #malade, #mental

Cet article a été ouvert 675 fois.

Publié par

Hawa Signaté

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial