La Déclaration de Sonko après la prière de la Korité

samedi 22 avril 2023 • 2703 lectures • 3 commentaires

Politique 1 an Taille

La Déclaration de Sonko après la prière de la Korité

PUBLICITÉ

La Déclaration de Sonko après la prière de la Korité

"Nous sommes fondamentalement attachés à la paix", a insisté Ousmane Sonko lors d'un entretien avec la presse en marge de la prière de l'Aïd-el-fitr à Ziguinchor. Mais le leader de Pastef a commencé par exprimer une pensée pour "(ses) frères et sœurs injustement incarcérés par une poignée de magistrats aux ordres".

Reprenant les propos qui ont valu la prison à "(son) frère" Bassirou Diomaye Faye, le maire de Ziguinchor dit à qui veut l'entendre qu'il y a "une forte clochardisation d'un groupuscule de magistrats qui ne font même pas dix et qui exécutent les sales besognes en mettant en prison des gens utiles pour leur pays". "Nous ne ménagerons aucun effort pour les sortir de prison. Ce n'est pas un jour pour hausser le ton, mais nous ne baisserons jamais les bras", assure-t-il.

PUBLICITÉ


Revenant sur l'appel au dialogue du chef de l'Etat, Ousmane Sonko déclare : "Nous sommes fondamentalement attachés à la paix même si l'histoire a montré qu'il faut parfois faire la guerre pour avoir la paix. Mais personne ne souhaite la guerre."

Toutefois, laisse-t-il entendre, "pour faire la paix, il faut être deux". "Si on nous contraint à nous défendre, nous serons obligés de nous défendre", prévient le président de Pastef. Qui déplore la faillite des mécanismes de régulation dans notre pays. A l'en croire, il est nécessaire de dire la vérité à "celui qui utilise la justice contre ses adversaires, celui qui lâche les forces de l'ordre sur les populations et utilise la justice pour écarter des candidats parce qu'il a peur d'eux".

PUBLICITÉ



 

Cet article a été ouvert 2703 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

3 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial