Mbour: Une scène de jalousie vire au drame

jeudi 24 décembre 2020 • 1062 lectures • 0 commentaires

Actualité 1 mois Taille

Mbour: Une scène de jalousie vire au drame

iGFM-(Dakar) Médoune Ciss soupçonnait sa copine Augustine Faye d’entretenir une relation amoureuse avec un autre. Il lui a fait une scène de jalousie qui a viré au drame, puisqu’il a été bastonné à mort.

Médoune Ciss est mort à l’âge de 30 ans, durant la nuit du 21 au 22 décembre 2020 à Mbour, dans le nouveau quartier de Médine. Il entretenait une relation amoureuse avec la demoiselle Augustine Faye, de cinq ans son aînée, qui habite ce quartier. Mais depuis un certain temps, Médoune a eu le sentiment que sa dulcinée le trompait avec un autre. Cette jalousie n’a eu de cesse de le ronger.


Finalement, il a décidé d’en avoir le cœur net.  Cette nuit-là, vers 2 h du matin, il s’est pointé chez la jeune demoiselle, pour en avoir le cœur net. Mais la visite a tourné au drame.


En effet, le sieur Ciss s’est montré de plus en plus menaçant envers Augustine qui, prise de panique, a fait appel à son ami Ansou Diouf, pour la tirer d’affaire. Un seul coup de fil a suffi à l’ange gardien pour rappliquer sur le champ et prendre soin de sa protégée. Et c’est là que les évènements ont dégénéré et sont devenus incontrôlables.


Effectivement, Ansou Diouf et Augustine vivaient, comme le soupçonnait Médoune, une aventure amoureuse, depuis déjà sept à huit mois. Selon toute vraisemblance, ils ont alors roué de coups la victime qui n’a pas survécu à la bastonnade. C’est vers 4 h du matin tapantes que le malheureux amant a, dit-on, rendu son dernier souffle, devant la maison de la jeune Augustine Faye.


Informés des évènements, les limiers ont fait un transport sur les lieux pour constater et procéder à l’ouverture d’une enquête. Sur place, ils ont trouvé des objets pointus qui laissent penser qu’ils ont été utilisés pour achever la victime. Le temps d’y voir plus clair, Ansou Diouf, âgé de 45 ans, et Augustine Faye âgée 35 ans, sont aux arrêts. Ils séjournent présentement au commissariat central de Mbour, en attendant de boucler l’enquête.


Enquête

#jalousie #Mbour #drame

Cet article a été ouvert 1062 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial