Transféré à la prison de Saint-Louis, Luc Nicolaï en grève de la faim

Société

IGFM – Très affecté par son arrestation, le célèbre promoteur de lutte, Luc Nicolaï, a été conduit hier vendredi par les éléments pénitentiaires d’intervention (Epi) à la maison d’arrêt de Saint-Louis où il va purger sa peine de 4 ans ferme.

La journée du vendredi 20 décembre 2019 n’a pas été de tout repos pour les avocats de l’homme d’affaires, Luc Nicolaï. Ils ont été contraints de faire la navette entre Dakar, Thiès et Mbour, pour assister leur client, retenu depuis jeudi dernier à la brigade de recherches de Thiès. Finalement, c’est hier vendredi que Luc Nicolaï, qui avait le moral au plus bas, a été présenté au Procureur de la République de Mbour. Le maître des poursuites avait donné mandat au commandant de la brigade de recherches (Br) de Thiès d’arrêter le célèbre promoteur de lutte, pour l’exécution de sa peine de 4 ans ferme dans l’affaire de la drogue du Lamantin Beach. Le Procureur de la République de Mbour a ainsi notifié à Luc Nicolaï le mandat d’arrêt décerné contre lui par la Cour d’Appel de Saint-Louis en date du 24 octobre 2017.

La Cour suprême avait confirmé la décision de la Cour d’appel de Saint-Louis, en condamnant Luc Nicolaï à 5 ans ferme dont 1 an avec sursis. Elle avait aussi décerné un mandat d’arrêt contre Luc Nicolaï, qui avait bénéficié d’une libération conditionnelle délivrée par le ministre de la Justice le 14 février 2014. Gardé à vue à la B.R. de Thiès, Luc Nicolaï a été présenté hier vendredi au procureur de la République du tribunal de grande instance de Mbour (Tgi), qui lui a notifié son arrestation. Cela, sans lui préciser que le mandat d’arrêt indique qu’il doit être transféré à Saint-Louis.

Mes Baboucar Cissé, Bamba Cissé et Mbaye Sène, indiquent qu’ils vont introduire un recours en annulation et demander la mainlevée au niveau de la chambre d’accusation de Saint-Louis, qui est la juridiction compétente pour statuer sur ce cas. «Luc Nicolaï avait bénéficié d’une libération conditionnelle qui n’a pas été révoquée par le ministre de la Justice. Cette libération conditionnelle empêche donc qu’on puisse le garder à nouveau. C’est une question de droit, que nous allons soumettre au juge», notent les avocats. La Cour d’Appel de Saint-Louis avait décerné un mandat d’arrêt contre Luc Nicolaï le 24 octobre 2017 après qu’il a été condamné à 5 ans d’emprisonnement dont un an avec sursis.

Luc Nicolaï entame une grève de la faim

Luc Nicolaï souhaite purger sa peine à la maison d’arrêt de Mbour, pour être plus près de sa famille. Sa première épouse est alitée, alors que la deuxième est en état de grossesse. Me Bamba Cissé révèle que le promoteur de lutte n’a aucune attache à Saint-Louis. Et s’il y est détenu, il sera difficile pour sa famille, établie à Mbour, de lui assurer ses repas. Pour rejoindre la prison de la Petite Côte, le promoteur de lutte a démarré une grève de la faim afin d’exiger son transfèrement à la prison de Mbour. Le procureur de la République a versé dans le dossier de transfèrement les volontés de Luc Nicolaï d’être transféré à la maison d’arrêt de Mbour.

Ouseynou. M. GUEYE