Vente de ses parts du pétrole sénégalais : FAR révèle ce que lui a versé l’opérateur…

vendredi 14 octobre 2022 • 2354 lectures • 1 commentaires

Société 1 mois Taille

Vente de ses parts du pétrole sénégalais : FAR révèle ce que lui a versé l’opérateur…

PUBLICITÉ

FAR, qui détenait 15% de participation dans le gisement pétrolier de Sangomar, a quitté le pétrole sénégalais. La compagnie avait finalisé la vente de la totalité de sa participation au Sénégal à Woodside en juillet 2021. Aujourd’hui, la compagnie junior a fait le point sur ce qu’elle a reçu de Woodside.

«FAR a reçu 126 millions de dollars en espèces de Woodside à l'issue de la vente le 7 juillet ainsi que des droits à un paiement conditionnel, en contrepartie de la vente de sa participation dans le projet Rufisque Sangomar Sangomar Deep (RSSD)», a-t-elle révélé. C’est environ 85 milliards de francs Cfa.

À présent, il reste un paiement conditionnel pouvant atteindre 55 millions de dollars américains. Celui-ci dépendra de divers facteurs, liés à la vente de pétrole du projet RSSD. Mais, ce paiement conditionnel devrait prendre fin au plus tôt le 31 décembre 2027, 3 ans après la première vente de pétrole.

La société holding de Woodside, Woodside Petroleum Limited, est l'opérateur du développement pétrolier de Sangomar et a fait une annonce sur l'avancement du développement du projet Sangomar le 18 février 2022, ce qui indique que le développement est sur la bonne voie pour le premier pétrole en 2023. Woodside, peut mettre à jour les calendriers aux premières cibles pétrolières et de production de temps à autre.

L’Etat du Sénégal a-t-il gagné des ressources dans cette opérations de plusieurs dizaines de milliards de francs Cfa ? Le ministère de tutelle n’a fait aucune communication la-dessus. En effet, la question de l’exonération des opérations des entreprises pétrolières de tout taxe et impôts en phase de recherche, a longtemps dait débat au Sénégal.

En effet, le code pétrolier, en son article 48, dispose que les compagnies «sont exonérés pendant les phases de recherche et de développement, de tous impôts, taxes et droits au profit de l’Etat.» Mais cela est-il étendu à la cession de parts ? 

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 2354 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial