LDC : incidents à Tunis, bousculade mortelle à Casablanca…La CAF condamne

lundi 1 mai 2023 • 1867 lectures • 0 commentaires

Sport 1 an Taille

LDC : incidents à Tunis, bousculade mortelle à Casablanca…La CAF condamne

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Samedi soir, les quarts de finale retour de la Ligue des Champions (LDC) africaine ont été émaillés de violents incidents regrettables. Dans un communiqué, la Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé avoir condamné le comportement de certains supporters lors de ces matches joués en Tunisie et au Maroc.

La CAF a fermement condamné le comportement indiscipliné d'une partie des supporters lors de deux matches de la Ligue des Champions de la CAF TotalEnergies en Tunisie et au Maroc samedi soir. Il s’agit notamment des rencontres Espérance Sportive de Tunis vs JS Kabylie (1-1) à Tunis et Raja AC vs Al-Ahly (0-0) à Casablanca.

L'affaire confiée aux organes compétents pour enquête

Le Secrétaire Général de la CAF, Veron Mosengo-Omba, a confirmé que l'affaire serait confiée aux organes compétents pour enquête et mesures appropriées après que des jets de projectiles sur le terrain ont conduit à l’interruption du match pendant plusieurs minutes.

Mosengo-Omba a déclaré : "Les scènes qui se sont déroulées à Tunis et à Casablanca sont inacceptables et nous ne pouvons pas tolérer cela dans le football. Nous condamnons avec la plus grande fermeté les actions indisciplinées de certains supporters. La CAF va confier l'affaire à ses structures judiciaires pour une enquête plus approfondie."

Le Secrétaire Général de la CAF a ajouté : "Les quarts de finale de la Ligue des Champions TotalEnergies ont offert un spectacle éblouissant et ont été une véritable vitrine pour le football africain. Nous avons assisté à des rencontres passionnantes qui ont une fois de plus réaffirmé l'attrait des compétitions interclubs africaines."

À noter qu'en marge de l'autre match à Casablanca entre le Raja et Al Ahly, une jeune Marocaine est décédée des suites « d’un malaise » alors que de nombreux supporters, certains sans billets, se pressaient aux abords du stade, rapportent plusieurs médias africains. Après le match qui s'est terminé sur un score nul de 0 à 0, une altercation générale a éclaté dans une tribune entre des groupes rivaux d'ultras du Raja, marquée notamment par des incidents de jets de bouteilles.

— Pan-Africa Football (@PanAfricaFooty)

Cet article a été ouvert 1867 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial