Babacar Ndiaye appelle à mettre en place une politique sportive locale

lundi 5 avril 2021 • 344 lectures • 0 commentaires

Sport 1 semaine Taille

Babacar Ndiaye appelle à mettre en place une politique sportive locale

iGFM (Dakar) Babacar Ndiaye, président de Teungueth FC (au centre sur la photo) appelle à mettre en place une politique sportive locale pour aider les jeunes footballeurs locaux.

"Il y a du talent au Sénégal, il faut juste aider le football local. Pape Matar Sarr (Metz) en est l'exemple. C'est quelqu'un qui était dans le championnat local, maintenant il a juste changé de territoire il y a deux mois. Donc, il y a des joueurs qui sont là, il faut juste leur donner de la chance et ne pas être dur avec eux sur ces prestations-là. Il y a des footballeurs au Sénégal, mais il faut aider le foot local. C'est vrai que l'équipe nationale ne manque de rien. Elle voyage dans de très bonnes conditions en jet privé avec de grosses primes. On est tous Sénégalais, ce sont des petits frères, de grands frères qui sont là. Il y a plus de 400 clubs au Sénégal et il est temps de mettre une politique sportive locale et aider ces jeunes-là. Si Teungueth FC l'a fait, on aimerait bien que d'autres équipes le fassent encore", a soutenu le patron de TFC, lors d'un entretien accordé à IGFM.


L'argent ne fait pas tout mais il faut des moyens


"Ils (les joueurs) vont aller chercher les trois points au Zamalek. Ils ont déjà leurs billets. Ils partent mardi matin inchala. Il y a toujours de la place, mais c'est deux mondes différents. Quand vous rencontrez le Raja, Zamalek, Esperance et Mouloudia, vous allez sur leur parking, vous voyez que les joueurs, la plus petite voiture c'est une BMWX3. C'est des gens qui ont un salaire entre 40.000 et 100.000 Euros. L'argent ne fait pas tout mais ce sont les moyens", a-t-il expliqué. Et d'ajouter : "On a rencontré Raja, Mouloudia, Esperance et Zamalek des équipes qui sont nées en 1905 et 1910 et nous on a démarré en octobre-novembre 2011. L'équipe n'a même pas encore 10 ans. On doit continuer de grandir. L'essentiel c'est le championnat. On a deux matchs en retard même s'ils sont premiers et qu'ils se fassent plaisir en Egypte."


En Ligue africaine des Champions, les Rufisquois déjà éliminés, vont boucler la phase de poules par un déplacement au Caire pour affronter le Zamalek.


Le classement du groupe D : Espérance Tunis 10 points (qualifié), MC Alger 8 pts, Zamalek 5 pts, Teungueth 4 pts (éliminé)


 


 

Cet article a été ouvert 344 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial