Euro 2021 : l’Italie bat la Belgique et défiera l’Espagne en demi-finale

vendredi 2 juillet 2021 • 438 lectures • 0 commentaires

Sport 4 semaines Taille

Euro 2021 : l’Italie bat la Belgique et défiera l’Espagne en demi-finale

Les hommes de Roberto Mancini se sont imposés (2-1) dans le choc des quarts de finale et tenteront mardi à Wembley contre la Roja de se qualifier pour leur première finale à l’Euro depuis 2012.

Toujours invincible. L'Italie a enchaîné un 32e match sans défaite en battant, vendredi 2 juillet, la Belgique de Kevin De Bruyne 2-1 en quarts de finale de l'Euro-2021. Après une première mi-temps quasi parfaite, les hommes de Mancini ont vaillamment résisté aux Belges.


La Belgique, emmenée par Kevin de Bruyne, met la pression d'entrée sur l'Angleterre. Après une perte de balle italienne, le meneur belge cherche Romelu Lukaku en profondeur. Son contrôle est trop long et Gianluigi Donnarumma, sorti à sa rencontre, l'intercepte (1e).


Le néo-Parisien va d'ailleurs montrer l'étendue de ses talents lors de la première mi-temps. À l'entrée de la surface de réparation, Kevin de Bruyne enroule une frappe du pied gauche mais le portier italien sort le ballon d'une belle horizontale (20e).


Les Italiens croient tenir l'ouverture du score grâce à un coup-franc. Lorenzo Insigne envoie un coup de pied arrêté lointain dans la surface de réparation. Le ballon est prolongé par Giorgio Chiellini sur Leonardo Bonucci qui le pousse dans les filets (13e). La Var indique un hors-jeu.


En revanche, quelques minutes plus tard, le but de Nicolo Barella est bien validé. Le joueur de l'Inter Milan échappe à trois défenseurs avant de tromper Thibaut Courtois (31e, 1-0). Malgré la réaction belge, Lorenzo Insigne double la mise juste avant la mi-temps. L'Italien enroule une frappe du droit qui nettoie la lucarne belge (44e, 1-0).


L'Italie pense tenir sa mi-temps parfaite mais Giovanni Di Lorenzo pousse Doku à l'entrée de la surface de réparation. L'arbitre indique logiquement un penalty que Lukaku transforme puissamment (2-1, 45e+1).


L'Italie subit sans céder


En deuxième mi-temps, les deux sélections se rendent coup pour coup. Servi côté droit, Federico Chiesa adresse un centre fort dans la surface de réparation. Le ballon arrive trop vite sur Ciro Immobile qui ne peut armer correctement sa reprise du pied droit (50e). Puis, Doku percute à gauche avant de tenter à son tour un centre puissant à ras-de-terre. Donnarumma bloque en deux fois (55e).


Sur une perte de balle, Kevin De Bruyne est trouvé dans l'intervalle par Doku. Son centre devant le but atterrit au second poteau. A la réception du ballon, Romelu Lukaku veut pousser le ballon dans les filets italiens mais Leonardo Spinazzola sauve les siens miraculeusement (60e).


Après un contre éclair, Lorenzo Insigne délivre un petit caviar pour Leonardo Spinazzola, dans la surface de réparation. Le latéral voit sa reprise passer à côté (66e).


Chadli met le feu dès son entrée à la place de Meunier. Trouvé dans la surface à gauche, son centre contré est tout proche d'être poussé dans le but par Lukaku puis Thorgan Hazard (70e). Une apparition éclair puisqu'il cède sa place sur blessure quelques instants plus tard.


Dans les derniers instants, Kevin De Bruyne pousse Domenico Berardi à la faute. La Belgique obtient un très bon coup-franc que le maître à jouer belge exécute. Berardi repousse mais est sanctionné pour avoir surgi trop tôt. Il est retiré par le Mancunien. L'arbitre interrompt l'action en raison d'une charge sur Donnarumma (90e+1). Le score en restera là.


Au terme d'un match spectaculaire et intense, l'Italie rejoint donc le dernier carré. Elle y affrontera l'Espagne, vainqueur plus tôt de la Suisse.

Cet article a été ouvert 438 fois.

Publié par

Birame Ndour

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial