igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

LDC : l’Atlético de Madrid s’offre Liverpool de Sadio Mané

Sport

iGFM (Dakar) Ce mardi soir au Wanda Metropolitano, l’Atlético de Madrid et Liverpool croisaient le fer en huitième de finale aller de l’UEFA Champions League. Vaillants, les Colchoneros se sont imposés 1 à 0 et réalisent une belle opération avant un match retour à Anfield qui promet d’être bouillant

Après deux mois d’absence, la Ligue des Champions faisait son grand retour ce mardi soir. Deux affiches alléchantes étaient au menu. En France, les regards étaient braqués sur Dortmund où le Paris Saint-Germain affrontait le BVB. Mais dans le même temps, l’Atlético de Madrid recevait Liverpool au Wanda Metropolitano. Un choc cinq étoiles opposant deux grands entraîneurs. Du côté espagnol, Diego Simeone, qui vit une saison un peu plus délicate, comptait bien réaliser un grand coup à domicile. Pour cela, le technicien argentin misait sur un 4-4-2 avec un duo d’attaque Correa-Morata. À noter que le Français Thomas Lemar était aligné au coup d’envoi. En face, Jürgen Klopp, qui a avoué qu’il se méfiait beaucoup des Madrilènes, optait pour un 4-3-3 avec le trio magique Salah-Firmino-Mané devant.

Le ton était donné d’entrée puisque la rencontre partait sur un rythme endiablé. Il n’y avait pas de round d’observation entre deux formations qui se rendaient coup pour coup et faisaient preuve d’agressivité. Mais dès la 4e, l’Atlético de Madrid surprenait les Reds. Après un corner botté par Koke, le malheureux Fabinho déviait le ballon sur Saul Niguez, qui ne manquait pas l’occasion d’envoyer le ballon au fond des filets du pied droit (1-0, 4e). Bien entrés dans le match, les Colchoneros continuaient à presser et poussaient avec Correa (7e). En face, Liverpool reprenait ses esprits et tentait de mettre en place son jeu, cherchant notamment à jouer en une touche de balle. Mais les Reds se heurtaient à un bloc madrilène compacte et bien en place. Attaqués par les Anglais, les Espagnols tenaient bon derrière et saisissaient la moindre occasion devant.

Les Colchoneros réalisent un joli coup

À la 20e, Lodi centrait pour Morata, trop court. Robertson renvoyait le ballon et évitait le pire aux siens. Quelques instants plus tard, Morata, encore lui, était lancé dans la profondeur. Excentré, l’Espagnol résistait au retour d’un adversaire et frappait. Mais son tir était détourné par Alisson Becker (25e). Dans la foulée, Mohamed Salah, plutôt bien muselé jusqu’à présent, profitait d’un mauvais dégagement pour égaliser. Mais l’Égyptien était hors jeu et son but était logiquement refusé (26e). Liverpool insistait avec Fabinho (29e, frappe non cadrée) ou encore Salah (32e, tir contré). Si la tension ne retombait pas et que les équipes ne lâchaient rien, le score ne changeait pas jusqu’à la pause (1-0). Au retour des vestiaires, Klopp faisait entrer Origi à la place de Mané, revenu de blessure et proche d’un deuxième carton jaune en première période. De son côté, Simeone sortait Lemar et lançait Llorente pour apporter plus de maîtrise dans l’entrejeu.

Comme depuis le début de la rencontre, les Colchoneros restaient agressifs à l’image de Thomas Partey, ce qui gênait Liverpool tant offensivement que défensivement. Malgré cela, les Reds pressaient et repartaient à l’attaque avec Salah, dont la tête passait à côté (53e). Mais le temps passait et Liverpool ne trouvait pas la solution. Les Anglais s’exposaient même à quelques occasions des Madrilènes avec Alvaro Morata, qui se ratait (68e), ou Renan Lodi, dont la frappe puissante passait au-dessus des cages d’Alisson (71e). Henderson répondait pour le club de la Mersey avec un tir qui passait juste à côté du poteau gauche d’Oblak (73e). Quelques minutes plus tard, à le 77e, Diego Costa, faisait son grand retour à la compétition lui qui était absent depuis novembre. Ce qui ne changeait rien à la rencontre où les Reds essayaient de trouver la solution, mais n’étaient pas vraiment inspirés dans le jeu. Méconnaissables et tendus, à l’image de leur coach Jürgen Klopp qui prenait un carton jaune pour avoir contesté une décision, les Anglais s’inclinaient au final 1 à 0. Un très joli coup de la part de l’Atlético qui se déplacera à Anfield lors du match retour. Une rencontre qui s’annonce d’ores et déjà palpitante !

Derniers articles sur Sport

Aller vers HAUT