Nouvelles révélations sur le rôle de la France dans l'attribution du Mondial au Qatar

jeudi 13 octobre 2022 • 1339 lectures • 0 commentaires

Sport 1 mois Taille

Nouvelles révélations sur le rôle de la France dans l'attribution du Mondial au Qatar

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Ce jeudi, Radio France publie une enquête autour de la Coupe du monde 2022 au Qatar, plus précisément sur l'attribution de l'organisation de la compétition à l'émirat, en 2010.

Radio France publie ce jeudi une enquête autour de la Coupe du monde 2022 au Qatar, plus précisément sur l'attribution de l'organisation de la compétition à l'émirat, en 2010. C'est sur le rôle de la France et les liens entre l'état français et les dirigeants qataris que se penche l'enquête, se focalisant sur le lobbying qu'aurait exercé le gouvernement français pour pousser à voter pour le Qatar et lui octroyer le Mondial.

En clair, selon Radio France, l'Etat français - par le biais de Nicolas Sarkozy - aurait tout mis en oeuvre pour que le Qatar puisse obtenir l'organisation, grâce notamment au vote de Michel Platini. L'enquête révèle d'ailleurs que l'ancien président de l'UEFA a longtemps été très réticent à l'idée de voter en faveur du Qatar, lui qui était plutôt désireux de voir la compétition attribuée aux Etats-Unis. L'ancien joueur aurait été très fortement incité à changer d'avis par l'ancien chef de l'Etat, à travers un déjeuner à l'Elysée, des coups de fil et un lobbying intense.

Parmi les compensations qu'aurait demandé Nicolas Sarkozy et ses proches (Claude Guéant est plusieurs fois cités dans l'enquête) au Qatar pour ce coup de main: l'achat par l'émirat de 24 rafales (Radio France précise que le Qatar n'avait initialement pas l'intention d'en acquérir car n'éprouvait pas le besoin de renforcer sa flotte) mais aussi... le rachat du PSG.

Si l'enquête ne démontre pas fermement que le Qatar a racheté le PSG pour obtenir le vote français et l'organisation de la Coupe du monde, elle établit des liens. A l'époque, le club parisien appartient à un fonds d'investissement américain, Colony Capital, dont le directeur général en Europe, Sébastien Bazin, est un proche de Nicolas Sarkozy. Les comptes du PSG doivent alors être régulièrement renfloués car pas à l'équilibre. Le club sera racheté en 2011 par le Qatar pour 76M d'euros.

Avec RMC

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 1339 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial