OM-PSG, PSG-OM : les Clasicos très agités de Neymar

samedi 6 février 2021 • 352 lectures • 1 commentaires

Sport 1 mois Taille

OM-PSG, PSG-OM : les Clasicos très agités de Neymar

iGFM (Dakar) Dimanche soir, le PSG se rend à Marseille pour jouer le Clasico. Une rencontre vitale pour des Franciliens troisièmes du classement. Un match également très spécial pour Neymar. Le Brésilien a en effet souvent vécu des Clasicos très animés.

Troisième du classement de Ligue 1, avec un point de retard sur l’Olympique Lyonnais et trois sur le LOSC, le Paris Saint-Germain joue très gros ce dimanche face à l’Olympique de Marseille. Car pour la première fois depuis la saison 2016/2017, le club de la capitale ne donne pas la sensation d’écraser le championnat. Obligé de l’emporter pour ne pas se faire décrocher, Paris cherchera également à prendre sa revanche après sa défaite au Parc des Princes lors du match aller.


Pour ce faire, Mauricio Pochettino comptera sur ses stars, et surtout sur son atout offensif numéro un : Neymar. Sauf que le Brésilien a rarement vécu des Clasicos sans histoire. Sa brouille avec Alvaro Gonzalez sera bien évidemment encore au cœur des débats. Les deux hommes vont-ils se tenir à carreau ? Depuis qu’il a signé au PSG en 2017, l’international auriverde n’a en tout cas pas été épargné. Petit tour d’horizon de ses faits marquants.


Expulsions, blessures, embrouilles
22 octobre 2017 : premier Clasico pour le Brésilien acheté quelques mois plus tôt pour 222 M€. Peu épargné par des Phocéens durs sur lui et cherchant à le faire sortir de son match, le néo Parisien parvient tout de même à inscrire le but du 1-1 à la 33e minute après l’ouverture du score de Luiz Gustavo. Le PSG est chahuté et les Olympiens sont finalement parvenus à faire dégoupiller l’international auriverde, expulsé à la 87e minute après un accrochage avec Lucas Ocampos.


25 février 2018 : quatre mois après le match compliqué au Vélodrome, Neymar retrouve les Marseillais, mais au Parc des Princes cette fois. Les joueurs de la capitale n’ont pas tremblé dans ce Clasico remporté 3-0. Mais le sort s’est encore acharné sur le Brésilien. Blessé à la cheville après une mauvaise réception, Neymar ratera la fin de la saison avec Paris, dont le huitième de finale retour de Ligue des Champions face au Real Madrid. Il se remettra juste avant le début du Mondial en Russie, mais concèdera qu’il aurait dû se montrer plus patient.


25 octobre 2018 : ce soir-là, rien de spécial à signaler pour le Brésilien. Bon sur le pré, il signera une passe décisive lors de la victoire parisienne (2-0). En fait, ce jour-là, ce sont surtout Kylian Mbappé et Adrien Rabiot qui s’étaient distingués, relégués sur le banc des remplaçants au coup d’envoi après un retard à une causerie d’avant-match. Neymar sera toutefois absent au match retour (le 17 mars 2019). A nouveau blessé à la cheville en janvier 2019 lors d’un match de Coupe de France face à Strasbourg, il n’est revenu sur le pré qu’en avril.


27 octobre 2019 : les deux équipes ne le savaient pas encore, mais ce jour-là a eu lieu l’unique Clasico de la saison 2019/2020, pandémie oblige. Un nouveau Clasico que Neymar a raté. Une dizaine de jours plus tôt, il est sorti dès la 12e minute avec le Brésil après une une lésion grade 2 du biceps fémoral ischio-jambiers gauche. Un nouveau pépin physique qui lui a valu un mois d’absence.


13 septembre 2020 : sans doute l’un des pires souvenirs que l’on a de lui lors d’un Clasico. Absent des terrains depuis la finale de ligue des Champions perdue face au Bayern Munich, le Brésilien a démarré sa saison par ce choc. Peu fringant au sein d’une équipe fortement diminuée car impactée par la Covid-19, Neymar passe surtout le plus clair de son temps à s’embrouiller avec les Phocéens. Avec Hiroki Sakai et surtout Alvaro Gonzalez. Le Brésilien accusera l’Espagnol de lui avoir proféré des insultes racistes et finira la rencontre expulsé.


13 janvier 2021 : quatre mois plus tard, les deux hommes étaient très attendus à l’occasion du Trophée des Champions. Remplaçant au coup d’envoi, Neymar est entré en jeu peu après l’heure de jeu. Pas du tout chambreur pour une fois, le natif de Mogi das Cruzes a subi un traitement de choc de la part de son meilleur ennemi. Tacle à retardement, prise de catch, tout y est passé, sans que l’arbitre ne bronche. Calme sur le pré, le Brésilien s’est ensuite lâché surs les réseaux sociaux. S’en est suivi un nouvel échange d’amabilités entre les deux joueurs.


Footmercato

Cet article a été ouvert 352 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial