igfm.sn : Informez-vous juste et vrai

Porfirio sur le banc des Lions : un retour en question

Sport

iGFM-(Dakar) La Fédération sénégalaise de basket-ball prépare les prochaines échéances. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle a fait revenir Porfirio sur le banc des Lions trois ans après. Un retour qui suscite déjà des interrogations.

Cet épisode va entrer dans la grande histoire des ressources humaines. L’entraîneur espagnol Porfirio Fisac De Diego fait son retour sur le banc de l’équipe du Sénégal, trois ans après après avoir été licencié par la Fédération pour objectifs non atteints. L’annonce inattendue, mardi, a autant surpris que celle de la présence de Mborika Fall dans le staff technique des Lionnes.

Un calendrier chargé en club

La Fédération a donc décidé de rappeler son ancien entraîneur pour permettre à l’équipe de retrouver le sommet du basket-ball africain. Même si l’Espagnol reste un bon technicien très bien apprécié dans son pays où il est l’un des meilleurs, l’instance dirigeante a peut-être failli dans son choix. Porfirio fera comme lors de son premier passage en 2017 sur le banc des Lions qu’il avait conduits en demi-finales de l’Afrobasket organisé par Dakar (Sénégal) et Radès (Tunisie). En effet, il n’aura pas le temps de diriger toutes les rencontres du Sénégal en raison de son calendrier chargé au sein de son club en Espagne où il a également des obligations.

La preuve, c’est Mamadou Gueye alias ‘’Pabi’’, un de ses adjoints qui va conduire l’équipe lors des fenêtres de FIBA prévues au mois de février. Une incohérence même si Porfirio sera payé à la pige.

Le trophée continental en jeu

La sélection masculine du Sénégal court après l’Afrobasket depuis 1997. Plus de 20 ans, les hommes n’y arrivent pas et sont donc contraints à créer l’exploit en 2021, lors de la prochaine édition. Effectivement puisque c’est l’ambition de la Fédération sénégalaise de Basket-ball. Pour cela, l’instance dirigée par Me Babacar Ndiaye compte sur l’Espagnol pour reconquérir le trophée continental. « C’est l’un des meilleurs dans son pays. Il a aussi du vécu », a soutenu le Directeur technique national, Moustapha Gaye, par ailleurs sélectionneur des Lionnes.

En visant le sacre avec un entraîneur qui ne pourra pas consacrer tout son temps aux Lions, l’instance dirigeante devait-elle donc prendre ce risque alors que d’autres techniciens sont disponibles ? A chacun son avis…

 Mamadou Salif GUEYE

 

Derniers articles sur Sport

Aller vers HAUT