Prix Marc-Vivien Foé 2023: un seul Sénégalais parmi les 11 nommés

mardi 18 avril 2023 • 1634 lectures • 0 commentaires

Sport 1 an Taille

Prix Marc-Vivien Foé 2023: un seul Sénégalais parmi les 11 nommés

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Le 30 mai prochain, RFI et France 24 dévoileront le nom du meilleur joueur africain du Championnat de France de football (Ligue 1). Qui succèdera à l'Ivoirien Seko Fofana, dernier lauréat du Prix Marc-Vivien Foé ? Voici, par ordre alphabétique, les 11 finalistes de l'édition 2023.

ABDELHAMID Yunis, défenseur (Maroc/Reims)

Un modèle de régularité. Nominé l’année dernière, troisième au classement en 2020, le capitaine du Stade de Reims incarne à lui seul la stabilité du club champenois. Patron d’une défense restée sur 19 matches consécutifs sans défaite, le Lion de l’Atlas effectue sans doute la meilleure saison de sa carrière à 35 ans.

BALDÉ Mama, attaquant (Guinée-Bissau/Troyes)

Au cœur d’une équipe qui lutte pour le maintien, l’attaquant bissau-guinéen se distingue comme l’un des meilleurs éléments de Troyes cette saison. Il est évident que Mama Baldé, 27 ans, a franchi un grand palier cette année qui l’a déjà vu battre son record de buts (7) sur une saison et attirer le regard des clubs plus huppés que Troyes.

CAMARA Mohamed, milieu de terrain (Mali/Monaco)

Arrivé sur la pointe des pieds sur le Rocher, le Malien était scruté, car attendu comme le remplaçant d’Aurélien Tchouaméni parti au Real Madrid. Quelques mois plus tard, Mohamed Camara, 23 ans, prouve que les dirigeants monégasques ne se sont pas trompés. Combatif, infatigable au milieu de terrain, l’Aigle (re) forme un nouveau duo de choc avec Youssouf Fofana en Ligue 1.

DIALLO Habib, attaquant (Sénégal/Strasbourg)

Jamais un Sénégalais n’a remporté le prix Prix Marc-Vivien Foé. Habib Diallo va-t-il mettre fin à la disette des Lions ? Le Strasbourgeois de 27 ans n’a jamais paru aussi fort en Ligue 1 que cette saison, malgré les soucis de son club dans la course au maintien. Buteur efficace dans les 18 mètres, il porte en lui les espoirs alsaciens pour rester dans l’élite.

FOFANA Seko, milieu de terrain (Côte d’Ivoire/Lens)

Le tenant du titre est bien là pour défendre son bien. Seko Fofana, capitaine et guide du RC Lens, réussit encore une saison de haut vol à l’image de son club, candidat à une qualification à la Ligue des Champions. Récupérateur, passeur, et buteur, l’Ivoirien de 27 ans est encore déterminant cette saison avec les Sang et Or. Assez pour garder sa couronne et réussir le doublé ?

HAKIMI Achraf, défenseur (Maroc/PSG)

Le Marocain, un des meilleurs joueurs des Lions de l’Atlas lors de la Coupe du monde 2022, est toujours important au PSG où il reste titulaire sur le côté droit de la défense. Pour sa deuxième saison dans la capitale française, dans une équipe de stars, il tire son épingle du jeu avec des buts et des passes décisives.

MBEMBA Chancel, défenseur (RD Congo/Marseille)

Dans l’exigeant club marseillais, le Congolais de RDC n’a pas traîné pour mettre les fans dans sa poche. Défenseur régulier, accrocheur, technique et buteur en plus, Chancel Mbemba est sans doute, avec le Chilien Alexis Sanchez, le meilleur joueur de l’OM cette saison. À 28 ans, sera-t-il le deuxième Léopard sacré après Gaël Kakuta en 2021 ?

MOFFI Terem, attaquant (Nigeria/Nice)

Passé de Lorient à Nice en cours de saison, le Super Eagle de 23 ans a certes eu besoin d’un temps d’adaptation, mais n’a pas perdu son efficacité devant le but. Nice entend faire du Nigérian une des têtes de gondole pour ses ambitions nationale et européenne ; ça tombe bien, Moffi est prêt pour passer le grand cap.

MUNETSI Marshall, milieu de terrain (Zimbabwe/Reims)

À 26 ans, le Warrior effectue sa meilleure saison depuis quatre ans et son arrivée au Stade de Reims. L’international zimbabwéen est le maître du milieu champenois dans son rôle de relayeur qui lui permet d’être efficace dans la récupération et décisif offensivement à coups de buts et de passes décisives.

TRAORÉ Hamari, défenseur (Mali/Rennes)

Comme l’année dernière, le Malien de 31 ans fait partie des premiers nommés du Prix Marc-Vivien Foé. Il avait même terminé deuxième devant le Marocain Nayef Aguerd et derrière l’Ivoirien Seko Fofana. Capitaine et arrière droit du Stade Rennais, Traoré, malgré une blessure cette saison, reste le guide du club breton, pour sa sixième (et dernière ?) saison à Rennes.

SAMED Salis Abdul, milieu de terrain (Ghana/Lens)

À Lens, il y a Seko Fofana, mais il y a aussi Salis Abdul Samed; Ghanéen, milieu de terrain infatigable et complément idéal du capitaine ivoirien de Lens dans l’entrejeu. Le Black Star est en train de signer une saison pleine pour sa troisième année en France, après deux ans à Clermont. Pour le grand bonheur des Sang et Or.

Avec RFI

PUBLICITÉ


 

PUBLICITÉ


 


 


 


 


 


 

Cet article a été ouvert 1634 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial