mercredi 21 octobre 2020 • 547 lectures • 2 commentaires

PSG - Manchester United : la très mauvaise note de Gana Gueye

Sport 1 mois Taille

PSG - Manchester United : la très mauvaise note de Gana Gueye

iGFM (Dakar) Le Paris Saint-Germain s'est incliné sur le score de 2-1 face à Manchester United, mardi soi, au Parc des Princes. Un duel dans lequel le Sénégalais, Gana Gueye n'a pas brillé. Il a reçu la plus mauvaise note du côté des Parisiens.

Notre musique préférée résonnait à nouveau au Parc des Princes ce mardi ! Quelques semaines après cette finale perdue face au Bayern seulement, les troupes de Thomas Tuchel étaient de retour dans la plus belle et prestigieuse des compétitions européennes. Un duel face à Manchester United qui nous rappelle forcément cette confrontation tragique il y a presque deux ans, conclue par une qualification des Red Devils en quarts de finale. Pour ce duel, l'entraîneur allemand sortait son trio offensif préféré, avec Di Maria, Mbappé et Neymar. Les trois stars étaient épaulées par un milieu Danilo-Herrera-Gueye, alors que derrière Diallo prenait place aux côtés de Kimpembe dans la charnière centrale. En face, OGS sortait un système assez défensif, avec trois centraux, et une surprise : Paul Pogba démarrait sur le banc de touche. McTominay, Fred et Bruno Fernandes composaient cet entrejeu un peu remanié, alors que Rashford et Martial étaient bien présents devant.


Les notes des Parisiens


- Keylor Navas (7,5) : les Parisiens voulaient un grand gardien pour franchir un cap sur la scène européenne, et ils ne se sont pas trompés en allant chercher l'ancien du Real Madrid. Si le Paris Saint-Germain a tenu le nul jusqu'à la quasi fin du match, c'est grâce à ses nombreuses interventions décisives, parmi lesquelles une sacrée parade sur cette frappe de Fernandes (39e), ou deux arrêts sur Rashford (69e, 80e). Les défenseurs du champion de France peuvent le remercier puisque malgré la défaite, il a permis que plusieurs erreurs de leur part passent inaperçues.


- Florenzi (5) : plus que convaincant depuis son arrivée cet été, le latéral transalpin a été un peu en-dessous de ce qu'on avait vu jusqu'ici. C'était particulièrement flagrant sur les séquences offensives du moins, puisque son apport a été assez pauvre. Peut-être avait-il reçu des consignes pour ne pas se faire prendre dans le dos par les (rapides) joueurs d'attaque mancuniens. De ce côté là il n'y a d'ailleurs pas grand chose à lui reprocher puisqu'il a tenu son rang défensivement. Tuchel l'a remplacé par Dagba (78e), dont l'entrée a été anecdotique.


- Diallo (5) : il commet une faute assez flagrante, ou du moins évitable, sur Martial qui offre un penalty et l'ouverture du score aux Mancuniens (21e). Il se rattrape un peu avec un tacle in extremis sur Rashford (42e), puis monte un peu en puissance au fur et à mesure que la rencontre avance malgré un léger manque de sécurité flagrant dès que le ballon approchait son périmètre. Il coupe tout de même plusieurs offensives mancuniennes potentiellement létales dans le dernier quart d'heure. Mi figue mi raisin.


- Kimpembe (5,5) : il est la grande satisfaction de ces derniers mois à Paris, et ce mardi encore, le titi parisien a été plutôt performant. Il a été l'un des rares Parisiens à quitter la pelouse du Parc avec les honneurs, puisqu'il a réalisé une prestation honnête. Bon dans les duels, serein dans le jeu aérien et propre à la relance, malgré quelques petites défaillances, notamment à la retombée des coups de pied arrêtés. Ce n'est pas un hasard si les attaquants mancuniens ont surtout cherché le un contre un avec Diallo plutôt qu'avec lui.


- Kurzawa (6) : le latéral gauche parisien a rendu une copie assez honnête. Défensivement, il n'a pas vraiment été inquiété par ses vis à vis, et a vécu une soirée plutôt tranquille de ce point de vue là. En attaque, il est souvent venu prêter main forte à ses attaquants, étant même de loin le joueur le plus dangereux de l'équipe si on enlève le trio offensif. On peut tout de même lui reprocher un peu de déchet dans la dernière passe. Il a laissé sa place à Bakker à la 86e.


- Danilo (4) : devant la défense, le pitbull portugais a montré pourquoi le club de la capitale est allé le chercher. Il n'est effectivement pas avare d'efforts, et couvre énormément de terrain devant le quatuor défensif. En revanche, le milieu parisien a été très perméable, et il en est en partie responsable malgré quelques ballons récupérés, dont un joli tacle sur Rashford en deuxième période. Trop passif sur le deuxième but mancunien néanmoins, laissant l'Anglais frapper. Balle au pied, il n'a pas vraiment proposé grand chose, se contentant de jouer la sécurité avec beaucoup de transmissions latérales.


- Gueye (3) : encore un match compliqué pour l'ancien d'Everton, qui n'a pas fait le poids face aux milieux mancuniens. Comme souvent, il a du mal lorsqu'il faut aller de l'avant, en plus d'afficher une lecture du jeu assez pauvre. Trop limite pour un joueur d'un candidat au titre en Ligue des Champions, et ce n'est pas un hasard si Tuchel l'a sorti à la pause. Kean (5) a pris sa place et a permis, indirectement du moins, au PSG d'être bien plus dangereux. L'Italien n'a cependant pas réussi grand chose et sur le plan individuel, il a créé peu de danger.


- Herrera (3,5) : plus d'interviews accordées aux médias que de ballons intéressants distribués à ses joueurs offensifs. C'est simple, il lui a tout manqué ce soir : de l'agressivité et de l'intelligence dans le pressing sur les séquences défensives, puis des idées et de l'audace quand son équipe avait la balle, jouant lui aussi trop facile. « Le risque est beau », disait Platon. L'Espagnol devrait peut-être s'intéresser un peu plus à la littérature grecque. Remplacé par Rafinha (78e), intéressant sur quelques ballons touchés.


- Di Maria (4) : l'Argentin a brillé par (rares) séquences, créant du danger lorsqu'il a reçu le cuir aux abords de la surface, comme sur cette frappe détournée par le portier rival (12e), ou ce caviar dont Mbappé n'a pas pu profiter (56e). Mais dans le même temps, il a souvent disparu des débats pendant de longues minutes. Ce qui s'est fait sentir. Peu inspiré, peu impliqué dans le jeu et donc peu dangereux. Sarabia est entré à sa place (86e) mais n'a pas eu le temps de montrer quoi que ce soit.


- Mbappé (3,5) : souvent discret dans les gros duels européens de son équipe, le Bondynois était logiquement attendu au tournant ce soir. Il s'est souvent empalé, tête baissée, dans la défense mancunienne, perdant énormément de ballons tentant de faire des différences balle au pied. Une belle action individuelle en début de seconde période qui aurait pu se conclure en superbe but si De Gea n'était pas intervenu, mais rien d'autre de bien intéressant à se mettre sous la dent. Physiquement, il a été battu à plusieurs reprises par Tuanzebe, qui l'a bien muselé. Sans espaces, c'est toujours aussi difficile...


- Neymar (5) : comme d'habitude, il a été le joueur parisien le plus en vue offensivement, sans pour autant être le meilleur Neymar. Il a éliminé bon nombre de joueurs mancuniens, mais n'a pas signé de véritable action décisive ou dangereuse dans les derniers mètres, si ce n'est ce corner mis au fond par Martial, plus anecdotique qu'autre chose. Il faut dire qu'il n'a pas toujours été bien épaulé, l'absence d'un véritable 9 se faisant sentir lors des 45 premières minutes. Quelques pertes de balle dangereuses en deuxième période également. Quand Neymar n'est pas inspiré, le PSG souffre...

#liguedeschampions, #psgmanchesterunited, #note, #ganagueye

Cet article a été ouvert 547 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

2 Commentaires

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 1 déc.

lune   Il est 20:53   •   temperature 27°C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

LDC : Mbaye Niang dans le groupe Rennais

103 lectures • 0 commentaires

Sport 4 heures

Finale Ufoa: Le très beau discours de Diouf dans le vestiaire gambien!

319 lectures • 0 commentaires

Vidéo 5 heures

Station balnéaire de Cap-Skirring : La cité touristique perd sa «Mère Theresa»

329 lectures • 2 commentaires

Actualité 2 jours

LDC : 7 ans après, Al Ahly à nouveau sur le toit de l’Afrique !

220 lectures • 0 commentaires

Sport 3 jours

CESE:  Idy ramène Awa Gueye Kébé aux affaires

1697 lectures • 0 commentaires

Politique 4 jours

LDC (Afrique) : le coronavirus s’invite à la finale !

529 lectures • 0 commentaires

Sport 5 jours

Dieye Global Food

Téléchargez notre application sur iPhone et iPad
*Bientôt disponible sur Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial