Coupe du Monde "Qatar 2022" : l'Afrique fait confiance à son expertise

mardi 23 août 2022 • 1431 lectures • 0 commentaires

Sport 3 mois Taille

Coupe du Monde

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) L'Afrique sera désormais représentée par cinq sélectionneurs locaux lors de la prochaine Coupe du monde de la FIFA "Qatar 2022". Ce, après la nomination il y a 24h, de Walid Regragui comme entraîneur principal de l'équipe du Maroc.

Hier, le Maroc a nommé Walid Regragui nouveau sélectionneur à moins de trois mois de la Coupe du monde de la FIFA "Qatar 2022".  D'origine marocaine, le technicien a remplacé Vahid Halilhodžić. Mieux, son officialisation comme sélectionneur des Lions de l'Atlas a mis à 5 le nombre de techniciens africains à la tête des sélections qui représenteront le continent au prochain mondial. Une première. Mais qui sont ces entraîneurs ?



Otto Addo (Ghana)

Né le 9 juin 1975 à Hambourg en Allemagne, Otto Addo a passé plus de son temps dans le pays où il a vu le jour. L'ancien milieu de terrain a effectué toute sa carrière de footballeur en Bundesliga. Il a pourtant porté les couleurs du Ghana. En effet, il a été quart de finaliste de la Coupe d'Afrique des nations 2000.

Six ans après, l'ancien milieu de terrain dispute la 18e édition de la Coupe du monde de la FIFA. Avec le Ghana, il atteint les huitièmes de finale. A la fin de sa carrière, il se lance dans le coaching en étant notamment entraîneur adjoint à Dortmund. En février 2022, à la suite d'une élimination prématurée en Coupe d'Afrique des Nations, Otto Addo est nommé sélectionneur par intérim des Black Stars. Il réussit à qualifier le Ghana pour le Mondial 2022. Il est maintenu à son poste après cette brillante qualification.



Rigobert Song (Cameroun)


Il est connu pour avoir joué dans de grands championnats européens (France, Allemagne et Angleterre). Né au Cameroun en 1976, Rigobert Song est vainqueur de la Coupe de la Ligue en 1996. En équipe nationale, il détient le record de sélections avec 137 apparitions en tant que joueur. Mieux, en tant que joueur, il a pris part à quatre coupes du monde avec les Lions indomptables du Cameroun (1994, 1998, 2002 et 2010). Il a été champion d'Afrique en 2002.
A la fin de sa carrière, il embrasse le métier d'entraîneur. C'est après la CAN 2021, qui'il occupe le poste de sélectionneur du Cameroun. Il réussit à décrocher la qualification pour la Coupe du monde 2022 en éliminant l'Algérie.



Aliou Cissé (Sénégal)

Natif de Ziguinchor il y a 46 ans, Aliou Cissé a évolué aux postes de défenseur central et de milieu défensif dans les clubs (Sedan, PSG, Montpellier) où il est passé. Aavec le Paris Saint-Germain, il a été vice-champion de France (1999-2000). Décidant de porter le maillot du Sénégal en novembre 1999, Cissé devient, quelques années après, le capitaine de la sélection, avec qui, il a été finaliste malheureux de la Coupe d'Afrique des nations 2002. Avant d'atteindre les quarts de finale de la Coupe du monde en Corée du Sud et au Japon six mois après.
Après sa carrière de footballeur, il décide de devenir entraîneur. En janvier 2012, il est nommé adjoint de Karim Séga Diouf, en équipe nationale olympique du Sénégal. Après avoir appris aux côtés du défunt Karim Séga, Aliou Cissé prend les rênes des Lions A en mars 2015. Après trois CAN, il devient champion d'Afrique en février 2022 au Cameroun et qualifie pour la deuxième fois de suite, le Sénégal à une phase finale de Coupe du monde.



Jalel Kadri (Tunisie)

Nommé sélectionneur de la Tunisie après la CAN 2021, suite à l'élimination des Aigles de Carthage Jalel Kadri (50 ans) a une riche carrière d'entraîneur. En effet, il est notamment passé par El Makarem de Mahdia, ES Zarzis, EGS Gafsa, US Monastir, Damac FC, Al-Ansar FC, ES Beni-Khaled et Al-Nahda Club (2012-2013), avant de reprendre en 2013 la sélection tunisienne. Quelques mois avant la CAN 2021, il devient adjoint de Mondher Kebaier, le sélectionneur national, qu'il remplace après la Coupe d'Afrique disputée au Cameroun. Il qualifie ainsi la Tunisie à la Coupe du monde 2022.



Walid Regragui (Maroc)

A 46 ans, Walid Regragui est nommé depuis ce lundi, nouveau sélectionneur du Maroc après le départ de Vahid Halilhodžić. Sa nomination n'a certainement pas surpris les Marocains. Après sa retraite internationale en 2009, il peut se glorifier d'avoir disputé 45 matches sous les couleurs des Lions de l'Atlas. Mieux, il est apprécié d'avoir une réputation de facilitateur de groupe. Une qualité qui devrait lui servir lors de son mandat actuel. Surtout qu'il va conduire son pays au Qatar lors du prochain mondial.

Avant sa nomination hier, il était sélectionneur adjoint du Maroc entre 2012 et 2013). Avant de rejoindre des clubs comme FUS de Rabat, Al-Duhail ou encore Wydad de Casablanca. Malgré ce bilan jugé positif, il avait annoncé son départ début août, lançant les spéculations sur son arrivée aux commandes du Maroc avant même l'officialisation du départ de Vahid. Et là, il est bien au poste pour la mission de Doha en novembre-décembre 2022.

PUBLICITÉ


 

PUBLICITÉ


 


 


 


 


 


 


 


 

Cet article a été ouvert 1431 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial