La presse européenne choquée après l'incident raciste survenu lors du match PSG-Istanbul BB

mercredi 9 décembre 2020 • 433 lectures • 0 commentaires

Sport 1 mois Taille

La presse européenne choquée après l\'incident raciste survenu lors du match PSG-Istanbul BB

iGFM (Dakar) Les journaux de tout le continent reviennent sur les événements entre le Paris Saint-Germain et l'Istanbulk Basaksehir, voici votre revue de presse du 9 décembre 2020

«Ras-le-bol»


La rencontre entre le Paris SG et Istanbul Basaksehir a été interrompue avant la fin du premier quart d'heure, alors que le 4e arbitre aurait proféré des insultes racistes à l'encontre de Pierre Webo, membre du staff de l'équipe turque. Ce dernier a alors fortement protesté, et a été expulsé. Les joueurs et le reste de l'équipe de Basaksehir ont vu rouge et ont fait corps derrière leur entraîneur-adjoint. Ils ne voulaient pas reprendre la rencontre, et ont été suivis par de nombreux joueurs du PSG. Le match n'a finalement jamais repris, et est reporté à ce mercredi, à 18h55. Le journal L'Équipe parle de « ras-le-bol » pour résumer cette affaire. Du côté du Parisien, c'est le comportement des principaux acteurs qui a retenu l'attention. « Racisme, les joueurs ont dit stop », titre le média francilien.


«Stop au racisme»


Mais il n'y a pas que dans l'Hexagone que la rencontre fait grand bruit. En effet, cela fait la Une des médias partout en Europe, et notamment en Turquie avec Foto Maç qui évoque « La honte en Ligue des Champions ». Le quotidien dénonce un comportement raciste de la part de l'arbitre, envers Pierre Webo, et met aussi en avant le joueur Demba Ba, qui était sur le banc mais qui est venu parler au 4e arbitre, et lui demander des comptes. Le sujet fait la Une partout sur le continent, comme en Espagne, avec As« Stop au racisme », demande le journal ibérique. C'est également le cas en Angleterre avec The Guardian notamment qui parle d'une « Tempête de racisme», en soulignant la décision des joueurs de quitter le terrain, après l'incident.


«C'est Cristiano le Roi»


En Italie, comme partout, les événements de Paris font réagir. La Gazzetta dello Sport y voit ainsi un « Arbitre raciste », en reprenant les mots entendus au bord du terrain. Mais le journal au papier rose met surtout en avant le duel entre Messi et Ronaldo, remporté par le Portugais. En effet, la Juve a terrassé le Barça 3 buts à 0, et surtout CR7 a mis un doublé sur penalty, tandis que La Pulga est restée muette. « Cristiano renverse Messi », se régale La Gazzetta. Le choc d'hier enflamme l'Italie, d'autant que la Vieille Dame a chipé au passage la première place du groupe au FC Barcelone. Pour le Quotidiano Sportivo, c'est « CR7 qui balaie Leo ». Même son de cloche en couverture du Corriere dello Sport : « c'est Cristiano le Roi », s'enflamme le quotidien transalpin.


Footmercato

#racisme, #presse, #europe, #psgIstanbulBB

Cet article a été ouvert 433 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial