OM, dossier Pape Gueye : Watford contre-attaque

mercredi 17 février 2021 • 250 lectures • 0 commentaires

Sport 2 semaines Taille

OM, dossier Pape Gueye : Watford contre-attaque

iGFM (Dakar) Recruté par l'Olympique de Marseille l'été dernier, le milieu de terrain de 22 ans est toujours au cœur d'un conflit entre le club phocéen et Watford, qui l'avait recruté durant l'hiver 2020. Footmercato nous apprend que le club Anglais a saisi la FIFA.

Le 1er juillet dernier, l’Olympique de Marseille officialisait la signature du jeune milieu de terrai Pape Gueye. Engagé jusqu’en 2024, l’ancien Havrais était annoncé comme une recrue très prometteuse. Cependant, si les Phocéens se réjouissaient d’avoir réalisé un tel coup à zéro euro, le club anglais de Watford ne l’entendait pas de la même manière. Car pour les Hornets, Gueye leur appartient et leurs homologues français doivent leur payer une indemnité de transfert.


En effet, Watford officialisait le transfert de Pape Gueye durant l’hiver 2020. Mais très vite, le natif de Montreuil a dénoncé son contrat. La raison ? Il estime avoir été lésé par son ancien agent, notamment au niveau du salaire, et a donc considéré qu’il n’appartenait plus aux Hornets. Le 13 août dernier, le joueur se montrait d’ailleurs serein après son arrivée sur la Canebière.


Le club anglais saisit la FIFA


« Cette situation, je l'ai plutôt bien gérée. Je suis bien entouré. Je ne suis pas focalisé sur ça. Je devais rejoindre l'OM, c'était le plus important pour moi. Je suis très content d'être un joueur de l'OM. » Depuis, la presse anglaise indiquait que Watford et l’OM étaient entrés en contact pour trouver un accord.


Mais visiblement, les deux formations n’en ont toujours pas trouvé. Aujourd’hui, L’Equipe révèle que le club britannique a même déposé un recours devant la FIFA pour contester la signature de Gueye à l’OM. C’est d’ailleurs l’instance dirigeante du football mondial qui a prévenu l’OM. Le quotidien confirme que les négociations entre les deux écuries ont échoué. Reste maintenant à savoir si ce petit coup de pression de la part de Watford fera avancer les choses, sans être obligé d’aller en justice.

Cet article a été ouvert 250 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial