Sadio, un état de forme qui inquiète

samedi 10 juin 2023 • 4930 lectures • 0 commentaires

Sport 1 an Taille

Sadio, un état de forme qui inquiète

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) L'équipe du Sénégal poursuit sa préparation à Diamniadio une ville située à la sortie de Dakar, en perspective des matches contre le Bénin (17 juin 2023) et le Brésil (20 juin 2023). La deuxième séance d'entraînement effectuée, ce jeudi avec 20 joueurs devant la presse, est marquée par un manque de rythme chez Sadio Mané, a-t-on constaté.

Il faut oser le dire. L'arrivée de Sadio Mané au FC Bayern, en provenance de Liverpool, avait suscité de l'intérêt et de l'espoir pour cette saison 2022/2023. Mais depuis son retour de blessure fin février, l'international sénégalais n'a pas convaincu, perdant sa place de titulaire dans le onze bavarois. Pire, son état de forme s'est un peu confirmé en sélection du Sénégal avec qui il prépare les matchs contre le Bénin (17 juin) comptant pour la 5e journée des qualifications à la CAN 2023 et le Brésil en amical (20 juin).

Un manque de rythme relevé aussi en pleine préparation avec le Sénégal

Si le talent du meilleur footballeur africain et deuxième au Ballon d'Or France Football ne semble pas remis en question, c'est plutôt son état physique qui pose problème. Revenu de sa blessure contractée en novembre 2022 et qui l'avait privé de la Coupe du monde de la FIFA, le champion d'Afrique inquiète de plus en plus. Pire, au-delà du rythme de match noté au Bayern entre mars et juin 2023, Sadio Mané (31 ans) ne parvient même pas à suivre l'intensité de ses coéquipiers en sélection à l'entraînement à cause de sa blessure à l'extrémité du péroné droit. Le constat est fait ce vendredi, au terrain annexe du stade Abdoulaye Wade, lors de la deuxième séance de l'équipe du Sénégal, pendant laquelle il avait du mal à gagner ses duels, accélérer avec le ballon et même retrouver sa facilité, celle qu'il avait à Liverpool et à ses débuts au Bayern. À plusieurs reprises, il n'a pas réussi à s'en sortir. Et visiblement, Mané semble perdre son empreinte. À lui de se remettre rapidement en forme. Et pourquoi pas contre le Bénin et le Brésil.

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 4930 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial