Organisation CAN 2025 : la nouvelle déclaration du Maroc

samedi 13 avril 2024 • 3536 lectures • 0 commentaires

Sport 1 mois Taille

Organisation CAN 2025 : la nouvelle déclaration du Maroc

PUBLICITÉ

iGFM (Dakar) Alors que la Coupe d'Afrique des Nations 2025 se tiendra à une date encore à déterminer, le Maroc se montre prêt et déterminé à accueillir l'événement footballistique le plus prestigieux du continent, et ce quelle que soit la période retenue.

Pour le magazine Jeune Afrique, un membre de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a récemment affirmé dans un élan de confiance : « S’il faut accélérer les choses, on saura le faire ». Cette déclaration survient malgré les travaux toujours en cours dans cinq des six stades pour accueillir le tournoi (Agadir, Casablanca, Fès, Tanger et Marrakech). Si certains seront prêts courant 2024, le stade de Rabat sera en revanche le seul parmi les six prévus à ne pas être prêt dans les temps. Quoi qu'il en soit, les instances marocaines se sentent confiantes à l'idée d'accueillir la CAN l'année prochaine. Et peut-être plus rapidement que prévu…

Face à la complexité du calendrier international et aux enjeux logistiques, la période de janvier-février 2025 semble en effet émerger comme la fenêtre idéale pour la tenue de la CAN. Plusieurs raisons justifient cette hypothèse comme la probable meilleure option pour l'organisation du tournoi. Premièrement, la concurrence avec d'autres grands événements sportifs serait moindre. Organiser la CAN en juin-juillet, comme initialement souhaité par certains, s'avère complexe en raison de la nouvelle formule de la Coupe du monde des clubs de la FIFA prévue aux États-Unis à la même période. Ce chevauchement pourrait affecter la disponibilité des joueurs africains participant à la CAN, en raison de leurs engagements avec leurs clubs.

Une date toujours inconnue

Ensuite, la proposition d'organiser la CAN entre juillet et août, après la Coupe du monde des clubs, a été rapidement écartée. Outre les défis liés au climat et à la fatigue des joueurs, cette période correspond en effet à la période de préparation des clubs et elle obligerait les joueurs à enchaîner Mondial des clubs-CAN puis qualifications pour la Coupe du monde 2026 en l'espace d'un mois, imposant un rythme insoutenable. Janvier-février 2026 est compliqué aussi car ce créneau intervient seulement quelques mois avant la Coupe du monde 2026.

La fenêtre de janvier-février 2025, qui se profile vite à l'horizon (dans moins d'un an !) présente donc des avantages significatifs. Elle permettrait d'éviter les complications calendaires et garantirait une participation optimale des joueurs, même si elle ferait évidemment grincer des dents une fois de plus les clubs européens. De plus, le Maroc, fort de son expérience en matière d'organisation d'événements sportifs d'envergure dispose des infrastructures nécessaires pour accueillir la compétition dans les meilleures conditions dans un délai aussi restreint. Bien sûr, rien n'est officiel pour l'instant et la date exacte de la CAN 2025 reste à confirmer.

PUBLICITÉ


Avec Afrikfoot

PUBLICITÉ

Cet article a été ouvert 3536 fois.

Publié par

Mamadou Salif

editor

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Daouda Mine

Directeur de publication

Service commercial